Le navigateur web Opera monte en puissance

Opera Next 16, qui préfigure la prochaine version du navigateur web de l’éditeur Opera Software, vient d’être rendu public pour les machines fonctionnant sous Windows et OS X (les liens de téléchargement sont ici).

Basé sur le projet open source Chromium 29, Opera Next 16 intègre plusieurs nouveautés :

  • le support des API de géolocalisation du W3C ;
  • la gestion des jump lists sous Windows 7 et Windows 8 ;
  • un système d’autocomplétion des formulaires.

La page “opera:flags” permettra d’accéder à des fonctionnalités expérimentales. Une idée directement issue de Chrome/Chromium.

Plus encore à venir

Les développeurs annoncent par ailleurs travailler sur d’autres nouveautés ayant trait à la gestion des onglets, de la synchronisation, des marque-pages et des thèmes. Des fonctionnalités qui seront disponibles d’ici quelques semaines.

Le butineur sera alors quasiment au même niveau que son grand frère d’ancienne génération (au client de courrier électronique près, puisqu’il disparait ici), mais également d’une richesse fonctionnelle proche de celle de Chrome (avec quelques éléments en plus, tel le mode Off-road).

Notez qu’Opera Next (la mouture bêta du butineur) et Opera (la version stable) peuvent fonctionner côte à côte sur la même machine. Voilà une raison de plus pour l’installer et l’essayer.


Voir aussi
Quiz Silicon.fr – Imbattable sur le navigateur web Internet Explorer ?