Le nombre de contributions au projet Plume du CNRS s’envole

Régulations

Plus de 1000 fiches ont été créées dans le cadre du projet Plume, qui vise à devenir la plate-forme de référence pour les logiciels utilisés dans le monde académique.

Courant 2011, nous nous étions fait l’écho du projet Plume (Promouvoir les Logiciels Utiles, Maîtrisés et Économiques) dédié à la communauté de l’Enseignement supérieur et de la Recherche. Ce projet, lancé en 2007 par le CNRS, a largement progressé depuis. En effet, Teresa Gomez-Diaz, ingénieure de recherche au CNRS, nous apprend aujourd’hui que le cap des 1000 publications Plume a été récemment franchi.

750 contributeurs ont assuré la création de plus de 750 fiches, auxquelles il faut ajouter les fiches « ressources », organisées par thématiques (chimie, mathématiques, réseau, etc.). La plupart des logiciels référencés ici font partie de la mouvance open source.

Un succès croissant

Sur un an, le nombre de contributeurs a bondi de 60 %. L’intérêt des utilisateurs est aussi important : 38 000 visiteurs et 230 000 pages vues au cours du seul mois d’octobre 2011.

Mais ce n’est pas tout. Plume compte en effet devenir rapidement la plate-forme de référence pour les logiciels utilisés ou développés dans les laboratoires de recherche et les universités. L’accent sera mis principalement sur les logiciels libres. Dans ce but, l’équipe en charge du projet compte multiplier les partenariats avec des acteurs publics ou privés, afin d’augmenter encore le nombre de contributions.

Crédit photo : © Alexander Potapov – Fotolia.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur