Le nouveau BlackBerry de RIM saura-t-il riposter à l'iPhone d'Apple?

Réseaux

Ecran tactile, clavier coulissant, nouveau système d’exploitation pour le futur smartphone de RIM, qui cherche à regagner du terrain face à Apple, Nokia et Android.

Dernière (solide) rumeur en date, outre-Atlantique, selon les informations du Wall Street Journal, un nouveau smartphone avec un nouveau navigateur serait lancé avant la fin de l’été par RIM (Research In Motion), concurrent du finlandais Nokia et, surtout, challenger des iPhone d’Apple. Il devrait également faire contrepoids à l’offre Android de Google.

Selon le quotidien américain, le nouveau BlackBerry aurait des airs d’iPhone et serait doté d’un nouveau système d’exploitation.

Doté de 4 Go de stockage, d’un appareil photo de 5 mégapixels, il posséderait des facilités d’utilisation similaires à celles du smartphone d’Apple.

Il serait ainsi possible de naviguer d’un écran à l’autre, de personnaliser l’affichage des icônes, d’agrandir ou de rapetisser les images affichées sur l’écran du bout des doigts – comme sur l’iPhone ou l’iPad…

Avec un champ “recherche”, les consommateurs pourraient aussi saisir des mots clés pour accéder au répertoire ou à divers fichiers, comme sur Internet.

L’annonce d’un nouveau smartphone chez RIM pourra-t-il faire l’effet d’une mini-bombe sur le marché de la téléphonie mobile intelligente ? Pour le constructeur canadien, c’est l’occasion de regagner des points face à l’offre d’Apple de plus en plus agressive. Bon deuxième, derrière Nokia, le papa des Blackberry devra encore jouer gros s’il veut finir bien classé au quatrième trimestre 2010.

Le quotidien de New York rappelle que la part de marché du canadien sur le marché américain « a chuté de 54% à 38% sur un an alors que, sur la même période, Apple, troisième sur le marché, a grimpé de 18% à 23% du marché.» Or, Apple va encore tirer parti de la sortie prochaine de l’iPhone 4 ( à partir du 24 juin en France ).

Et, comparant les smartphones à l’aune de la marque à la pomme, le quotidien américain a retenu que les utilisateurs se plaignent des difficultés d’utilisation de l’interface d’accès à la boutique Blackberry, laquelle ne propose «que» 7000 applications, contre 225 000 sur l’AppStore.

Enfin, les dirigeants de RIM ont refusé de donner suite « aux rumeurs et aux spéculations ». Mais ils ont confirmé qu’un nouveau BlackBerry doté d’un nouveau navigateur web verrait bien le jour au 3è trimestre 2010.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur