Le nouveau MobilCom fait des bénéfices

Cloud

Une page se tourne pour l’entreprise allemande qui a frôlé la faillite suite à ses errements dans l’UMTS

MobilCom est de nouveau bénéficiaire. Une nouvelle de taille pour le groupe allemand dont France Télécom est le principal actionnaire. L’entreprise est aujourd’hui un simple fournisseur de services télécoms et a abandonné ses vélléités d’opérateurs 3G qui ont faillit le précipiter dans la faillite.

L’an dernier, le bénéfice net a atteint 160,4 millions d’euros, après une perte nette de 3,441 milliards d’euros l’année précédente du fait de la dépréciation de ses actifs dans la téléphonie mobile de troisième génération UMTS. MobilCom a en effet été contraint en décembre dernier de rendre sa licence UMTS acquise à prix d’or en 2000, passant ainsi par pertes et profits un investissement de 8,4 milliards d’euros! Le chiffre d’affaires a en revanche reculé de quelque 10,5% à 1,837 milliards d’euros en 2003, après 2,053 milliards d’euros un an plus tôt. Ce redressement en cours est dû pour l’essentiel à une réduction drastique des coûts qui s’est traduite par la suppression de plus de 2.000 emplois.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur