Le nouveau Sony Ericsson s’attaque à l’iPod et au BlackBerry

Régulations

Petit, léger, design, 3G, push e-mail…, le successeur de célèbre P900 semble n’avoir rien oublié

Sony Ericsson entend prendre une part du gâteau du marché des smartphones orientés messagerie mobile. En clair: battre Blackberry sur son propre terrain. Et son nouveau M600i a en effet tout pour plaire.

“Des estimations montrent qu’environ 650 millions de professionnels utilisent l’e-mail à travers le monde et la demande pour une véritable messagerie électronique mobile connaît une croissance rapide”, explique Jan Wäreby, Corporate Executive Vice President, Head of Sales and Marketing, Sony Ericsson. “Même s’il existe déjà sur le marché des solutions dédiées de gestion d’e-mail, de nombreux utilisateurs accueilleront avec enthousiasme l’intégration d’outils de messagerie rapides et conviviaux dans leur téléphone.” Le design a été particulièrement réussi (voir photo) et rappelle celui de l’iPod d’Apple. Le combiné est petit et léger (15 mm d’épaisseur, 112 grammes), un argument de choc dans le segment des smartphones. Mais ce sont les capacités de ce combiné qui ne laissent pas indifférent. L’accent a donc été mis sur le mail mobile, d’ailleurs, Sony Ericsson qualifie son M600i de ‘MailPhone 3G’. Pour venir titiller le succès du Blackberry et de son service de mail automatisé, le smartphone de Sony propose donc une fonction de push-email très ouverte car compatible avec Exchange, Intellisync, Visto et aussi Blackberry. Royal ! Bien évidemment, il supporte la lecture des fichiers joints PowerPoint, Word, Excel et Adobe PDF. GSM, GPRS et UMTS (3G), ce combiné est doté d’un écran tactile QVGA de 2,6 pouces pour 262.000 couleurs et de 80MB de mémoire interne (extensible grâce à un slot memory stick). Il est motorisé par le système d’exploitation Symbian 9.1 avec l’interface UIQ 3.0, et dispose d’une connectique Bluetooth. On y trouve également un port infrarouge SIR et un connecteur USB 2.0. Le smartphone de Sony met également l’accent sur les applications, dont l’usage est facilité grâce à un clavier hybride et une molette (comme sur les BlackBerry…) Le M600i propose un lecteur de flux RSS, un lecteur multimédia MP3, AAC, ACC+… (toujours dans l’esprit iPod), une machine virtuelle Java ainsi qu’un navigateur Web Opera 8. Là encore, le smartphone tente de se démarquer du BlackBerry, parfois critiqué pour son navigateur maison limité. Il sera proposé dès le mois de mars prochain à un prix non communiqué. Le prix risque d’ailleurs de représenter un argument en sa défaveur, rappelons que le Blackberry est proposé dans sa version 8700F à 199 euros. Sa présentation officielle aura lieu lors du prochain 3GSM World Congress de Barcelone où Silicon.fr sera présent.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur