Pour gérer vos consentements :
Categories: Poste de travail

Le P-DG de Salesforce se paye le Time Magazine

Le groupe Meredith et le couple Benioff ont trouvé un accord concernant l’acquisition de l’emblématique revue hebdomadaire américaine Time Magazine.

Une acquisition indépendante de Salesforce

Marc Benioff et son épouse Lynne s’offrent la revue pour 190 millions de dollars en espèces. Cet achat est effectué à titre personnel, Indépendamment du groupe Salesforce.

Soumise à l’approbation réglementaire, la transaction devrait être entérinée dans les 30 jours.

Le milliardaire et son épouse deviendront alors les nouveaux propriétaires du magazine Time.

Marc Benioff avait a confirmé l’achat dans un tweet, affirmant que lui et sa femme étaient « honorés de devenir les gardiens de cette marque emblématique« .

Meredith, connu pour des publications telles que Better Homes & Gardens, a acquis Time en janvier dans le cadre de sa prise de contrôle de 1,8 milliard de dollars du groupe de presse bâti autour du magazine. Mais il a rapidement mis en vente certains des plus grands titres de l’entreprise, notamment Sports Illustrated, Fortune ainsi que Time.

Fondé en 1923, Time a connu ces dernières années une baisse substantielle de ses revenus publicitaires pour la version imprimée. Mais il continue de toucher plus de 100 millions de lecteurs en version imprimée et en ligne. Ses éditions spéciales, telle que le numéro « Personnalité de l’année » (Person of the Year), en ont fait une référence dans le domaine de la presse.

Dans le sillage de Jeff Bezos et de la veuve de Steve Jobs

Avec cet achat, Marc Benioff devient la dernière figure technologique de premier plan à investir dans une publication d’information traditionnelle.

En 2013, Jeff Bezos, le P-DG d’Amazon, a jeté son dévolu sur le Washington Post pour 250 millions de dollars. Depuis lors, Jeff Bezos a investi dans plusieurs autres médias numériques.

Laurene Powell Jobs, la veuve du fondateur d’Apple Steve Jobs, a, elle, pris une participation majoritaire dans The Atlantic, un éditeur multi-plateformes.

Il a été conclu avec les Benioff que Meredith continuera à fournir «des services tels que le marketing à la consommation, l’abonnement, l’achat et l’impression de papier», selon le communiqué de presse. « Meredith sera également en mesure d’inclure la marque Time dans les grands achats de publicité d’entreprise. »

Par ailleurs, les Benioff ne seront pas impliqués dans les opérations quotidiennes ou les décisions journalistiques, qui continueront d’être dirigées par l’équipe de direction actuelle de Time.

(Crédit photo : @Wikipedia)

Recent Posts

Arm-NVIDIA : de la Chine aux USA, les barrières se dressent

Aux États-Unis, un nouvel obstacle se dresse face au projet de fusion Arm-NVIDIA. Quelles autres…

2 jours ago

Géolocalisation en entreprise : un suivi proportionné ?

Utilisés dans le cadre professionnel, smartphones et véhicules peuvent être géolocalisés par l'employeur. Qu'en pensent…

2 jours ago

Salesforce : avec Bret Taylor, Marc Benioff prépare sa succession

Promu co-CEO, Bret Taylor pilote avec Marc Benioff le prochain chapitre de Salesforce. Leurs mots…

3 jours ago

Data et cybersécurité : les métiers les plus mouvants du SI ?

Les métiers de la data et de la cybersécurité concentrent une part importante des évolutions…

3 jours ago

Teams Essentials : une réponse à la Commission européenne ?

Microsoft dégaine une offre qui permet d'accéder à Teams indépendamment de sa suite bureautique cloud.…

3 jours ago

« Convergences numériques 2022 » : le Cigref, Numeum et d’autres interpellent les présidentiables

Cigref, Numeum, Cinov, Afnum... L'industrie numérique française sert les rangs pour peser sur les programmes…

3 jours ago