Le patron de France Télécom se dit confiant pour 2006

Régulations

Malgré un avertissement sur ses prochains résultats, lancé par l’opérateur le 11 février, et une concurrence de plus en plus intense, le p-dg de FT se dit optimiste quant aux perspectives du groupe pour cette année

“Nous sommes pleinement concentrés sur la performance du groupe”, a déclaré Didier Lombard à Reuters en marge du Forum économique mondial à Davos. Interrogé par l’agence de presse Reuters sur sa vision de l’avenir du groupe, Didier Lombard s’est dit optimiste. France Télécom, deuxième opérateur télécoms d’Europe par le chiffre d’affaires, a réduit, il y a deux semaines, ses prévisions de CA et de marge pour 2006, invoquant un environnement réglementaire plus difficile et des pressions concurrentielles accrues. Pour le solde des comptes 2005, il attend une croissance de son chiffre d’affaires de 2 à 3 % pro forma seulement, alors qu’il l’avait déjà revu à la baisse à 3 % fin octobre dernier. “Nous avons pris des mesures pour adapter le groupe au nouveau monde”, a déclaré D. Lombard en se refusant à toute autre précision avant la publication des résultats en février.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur