Le patron de LogicaCMG se fait débarquer

Régulations

Il fait les frais du ‘profit warning’ publié par la SSII

La sanction aura été immédiate. LogicaCMG a annoncé ce dimanche le départ de son directeur général, Martin Read qui paie ainsi l’avertissement sur résultat lancé par la SSII britannique la semaine dernière suivi par une forte chute en bourse.

« Au vu des spéculations déstabilisantes qui ont fait suite au récent point sur l’activité de la société, Martin Read a décidé d’accélérer son projet de départ à la retraite », indique le groupe dans un communiqué.

La société de services informatiques (au 7e rang européen) prévoit en effet une baisse de son activité et de ses marges au premier trimestre outre-Manche, tandis que le chiffre d’affaires annuel devrait légèrement reculer. En outre, LogicaCMG va enregistrer une charge comprise entre 10 et 15 millions de livres en raison du surcoût d’un projet au Royaume-Uni.

Le groupe précise que Martin Read, 57 ans, restera à sa poste le temps que la société examine les candidatures internes et exertnes. Il avait été nommé directeur général de Logica en 1993, avant de devenir directeur général de LogicaCMG, suite à la fusion de Logica et CMG en décembre 2002.

Rappelons enfin que LogicaCMG s’est emparé en février 2005 du français Unilog (numéro 3 français, 7.000 salariés) pour 930 millions d’euros.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur