Le patron de Nokia s’en prend au nouveau « Googorola »

Réseaux

Le patron de Nokia profite d’une rencontre avec les investisseurs pour dire ce qu’il pense de la prise de contrôle de Motorola Mobility par Google

A l’occasion de Nokia World, la réunion annuelle du groupe finlandais avec les analystes financiers et ses clients, le patron de Nokia, Stephen Elop, n’a pas hésité à dire ce qu’il pensait du projet d’acquisition de Motorola Mobility par Google: «Si j’étais un fabricant Android ou un opérateur, je prendrais mon téléphone et j’appellerais la direction de Google pour leur dire : “Je vois des signaux de danger » – une déclaration choc rapportée par la presse quotidienne, dont les Echos de ce 18 août.

Pour Nokia, il est clair que cette OPA de Google sur Motorola Mobility justifie un peu plus son rapprochement avec Microsoft. Stephen Elop parle d’un “troisième écosystème“.
Olli-Pekka Kallasvuo, qui a cédé sa place de p-dg à Stephen Elop en septembre 2010, (et qui a présidé la co-entreprise Nokia Siemens Networks), interrogé sur cette question: Nokia compte-t-il utiliser Android de Google? répondait déjà catégoriquement: «Non. Etre allié à Microsoft est nécessaire pour s’implanter sur le marché des entreprises américaines».

Motorola Mobility resterait indépendant…
Chez Motorola, les dirigeants tiennent à rassurer les investisseurs: ils affirment que l’activité ‘Mobiles’ de Motorola  restera une entité indépendante. C’est donc elle qui détiendrait la licence Android.
Mais si c’est le cas, les autres acteurs de l’univers Android peuvent légitimement s’interroger sur les relations privilégiées qui ne manqueront pas de s’établir entre deux entités du même groupe, ou la maison-mère et sa filiale… Donc, un risque d’inégalité de traitement.

Chez Samsung, on se préoccupe précisément de cette tendance où des géants du Net ou des systèmes d’exploitation ou du software investissent dans le hardware. En conséquence, le groupe coréen, en la personne de son dirigeant Lee Kun-hee,  a fait passer le message en interne: il faut mettre le paquet sur les développements logiciels.

[mis à jour 18/08/2011 10:30]


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur