Le Pentagone valide Android pour une utilisation par le personnel de la Défense

CloudOS mobiles

Le Dell Venue sous Android 2.2 est dorénavant certifié par le département de la Défense américain. L’OS mobile de Google grille ainsi la politesse aux offres d’Apple (iOS) et de Microsoft (Windows Phone).

Jusqu’à aujourd’hui, seuls les terminaux mobiles du constructeur canadien RIM étaient certifiés pour une utilisation par le personnel du département de la Défense américain. Le Pentagone vient toutefois d’élargir cette offre à des smartphones Android, et pas n’importe lesquels, puisque ce sont ceux du constructeur américain Dell qui ont été validés.

Quelques limites s’appliquent toutefois ici. Ainsi, seuls les terminaux mobiles fonctionnant sous Android 2.2 seront acceptés. Dell doit donc livrer une version “downgradée” de son Venue (un produit actuellement fourni avec Android 3.2).

La firme ajoute également une suite d’outils de sécurité, certifiée par l’agence des systèmes d’information de la Défense (DISA pour Defense Information Systems Agency), laquelle fixe les règles de communication sur les réseaux de la Défense.

Où sont Apple et Microsoft ?

Les terminaux mobiles Android et BlackBerry OS sont dorénavant certifiés par le département américain de la Défense. Le coup est dur pour Apple et Microsoft, qui – malgré leur nationalité – n’ont pas eu les faveurs des officiels du gouvernement. Il semblerait que le choix d’Android 2.2 ait été dicté par le caractère open source de cette offre. Un élément qui a su visiblement convaincre le DoD.

Crédit photo : © Dell


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur