Le père Noël va troquer sa hotte pour un clavier

Régulations

Et ses rennes contre des souris, période de Noël oblige, les présents fleurissent sur la Toile comme au pied du sapin. Et les internautes sont toujours plus nombreux à acheter en ligne leurs cadeaux de Noël

Cette année, les Français vont encore plus faire leurs achats sur le Web. Et la diversité des offres est plus importante que jamais. Vêtements, produits du terroir, grandes marques du luxe, livres et CD et consoles peuvent être directement commandés en ligne.

“La période de Noël commence bien, on s’attend à une croissance des ventes de plus de 50% par rapport à 2004”, a déclaré à “l’AFP” Henri de Maublanc, président de l’ACSEL (Association pour le commerce et les services en ligne), qui regroupe les plus grands sites marchands français. L’association qui a noté une augmentation importante des ventes en ligne au troisième trimestre (42,4%) s’attend donc a connaître une période d’influence en cette période. Faire son marché avec à la main son panier virtuel est devenu une véritable institution et cela notamment grâce à l’arrivée des grandes enseignes de vente par correspondance comme La Redoute. Selon une récente étude du cabinet Deloitte, “Internet est devenu un magasin à part entière: plus de 50% des consommateurs y feront une partie de leurs achats” à Noël. Pour le patron de la Redoute, Bertrand de Talhouët, l’effet Internet est une réalité. Interrogé par l’AFP il a ainsi déclaré “les ventes sur Internet ont représenté en 2005, 30 % de notre chiffre d’affaires total, contre 19,4 % en 2004″ et devraient selon lui atteindre 34,5 % en 2006. En matière de site battant tous les records l’on trouve sur la première marche du podium le site de la Fnac. Selon Franck Leprou, directeur général le site envoie déjà 20.000 colis par jour et, pour ce Noël 2005, s’attend à 900.000 visiteurs quotidiens. Internet permet non seulement d’éviter la cohue et les files d’attente dans les grands magasins et normalement la livraison se fait en 24 heures. Pas mal pour les achats de dernière minute. Mais la nouveauté de cette année concerne le luxe. Bien qu’existant depuis pas mal d’années aux Etats Unis les sites Web des marques du luxe font leur entrée en fanfare dans l’univers de la Toile longtemps estimé peu glamour. Ainsi, comme nous l’apprend l’AFP Hermès, Louis Vuitton, Dior ou bien encore Fauchon ont ouvert leur boutique en ligne depuis la rentrée.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur