Le PerfectLight de Pixtronix à la rescousse du Mirasol de Qualcomm

Composants

Qualcomm vient d’annoncer l’acquisition de la société Pixtronix. Sa technologie d’affichage PerfectLight devrait permettre à Qualcomm de faire progresser sa propre technologie d’affichage Mirasol.

Pixtronix passe dans le giron de Qualcomm suite à un accord dont les termes n’ont pas été précisés par les deux parties. Le montant de la transaction devrait toutefois être compris entre 175 et 200 millions de dollars.

Le PerfectLight de Pixtronix

Pixtronix est une startup fondée en 2005 par Nesbitt Hagood. La technologie PerfectLight de Pixtronix met en œuvre des MEMS qui agissent comme autant de micro-volets. Ils modulent la lumière en provenance d’un rétroéclairage LED RVB. Cette offre propose un angle de vue de 170 degrés, un taux de contraste de 1000:1 et une profondeur de couleurs de 24 bits. Elle a pour avantage de ne consommer qu’un quart de la puissance électrique nécessitée par un LCD conventionnel de même taille.

La société fabless de Boston n’a pour l’heure aucun produit sur le marché. Mais elle a d’ores et déjà développé un prototype d’écran de 5 pouces avec Chimei Innolux Corp. (CMI). Cette dernière a déjà produit des écrans pour de nombreuses sociétés, dont Apple.

La technologie de Pixtronix pourrait complémenter la technologie d’affichage Mirasol elle-même basée sur les MEMS ou bien tout simplement contribuer à l’améliorer. Sans rétroéclairage, l’écran Mirasol s’appuie sur des micro-miroirs qui réfléchissent la lumière ambiante. Des LEDs sont toutefois placées dans les bords de l’appareil pour compenser dans des conditions de faible luminosité.

Une acquisition à bon escient

La consommation électrique est très faible du fait de l’absence de rétroéclairage à l’instar des écrans de type e-ink. Mais le Mirasol offre la couleur et un taux de rafraîchissement de 30 images par seconde pour l’heure (c’est la vitesse de déplacement des micro-miroirs). La deuxième génération de cette technologie a été intégrée dans la liseuse Kyobo avec écran de 5,7 pouces. L’écran gagne en fluidité par rapport aux premiers Mirasol. C’est la réfraction de la lumière qui permet de créer les couleurs à travers un filtre couleur. Reste que la gamme de couleurs est étroite.

Et c’est en ça que la technologie Pixtronix pourrait permettre au Mirasol de franchir un cap.

Ce type d’écran devrait s’améliorer à l’avenir et supplanter les actuels écrans rétroéclairés. Début 2011, Qualcomm avait investi un milliard de dollars dans une usine d’écrans à faible consommation électrique. On pense également à Samsung avec la technologie Liquavista (c’est aussi le nom de la société acquise par la société coréenne). Le PixelQi est une autre technologie qui avance des avantages comparables.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur