Le phishing progresse à grands pas

Sécurité

L’étude de BlackSpider Technologies pour la Grande-Bretagne révèle que le volume d’attaques par phishing a progressé de 45% en juillet

Avec 360.000 e-mails vérolés détectés par la société BlackSpider Technologies, le ‘phishing’ (ces e-mails spammés qui renvoyent vers des sites usurpés incitant l’internaute à y déposer ses coordonnées) a progressé de 45% entre juin et juillet 2005.

77% des e-mails surveillés par la société étaient assimilables à du ‘spam’ (e-mails non sollicités par les internautes), et 2,6% contenaient une menace de type virus, avec en tête NetSky-P. Les e-mails vérolés renvoyant vers des techniques de ‘phishing’ figurent à la seconde et à la sixième place du Top 10 de BlackSpider Technologies. Mais la société a détecté une nouvelle tendance qui s’accélère, le Trojan (cheval de Troie) qui reprend de plus en plus rapidement la diffusion d’une menace modifiée. Ainsi une variante du Trojan Small-ARF a débarqué 21 heures après que le virus a été détecté. Et dans le même temps, 250.000 instance du ‘malware‘ ont été repérées, attestant d’une étonnante réactivité de la part des auteurs de virus et vers. De quoi justifier l’adoption de systèmes de protection heuristique, qui sont autrement plus proactifs que les mises à jour des solutions antivirus, sans pour autant que l’on puisse se détacher de ces dernières.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur