Le piratage de films supérieur aux prévisions, dixit la MPAA

Régulations

Piratage de DVD et téléchargement illégal de films seraient 75% supérieurs aux chiffres annoncés?

Une étude publiée par le

Wall Street Journal révèle que le piratage et le téléchargement illégal de DVD et de films représenteraient une perte annuelle pour l’industrie du cinéma de 6,1 milliards de dollars, 75% supérieure aux derniers chiffres publiés. Le phénomène ne concerne pas seulement les ventes de tickets de cinéma, mais aussi les ventes de DVD. Cette dernière activité représente aujourd’hui l’un des principaux centres de profits de l’industrie du cinéma. Comme à l’accoutumée pour ce genre d’étude, la prudence est de mise quant à ses résultats. En effet, elle a été réalisée par LEK Consulting LLC mais commanditée par la MPAA (Motion Picture Association of America), le lobby des majors d’Hollywood dont on connaît la propension à publier des études aux résultats difficilement vérifiables mais qui abondent toujours dans le sens exclusif de l’industrie. Les Etats-Unis seraient la première victime du piratage, avec une perte de 1,3 milliard de dollars. Plus surprenant, ce ne seraient ni la Chine ni la Russie qui occuperaient la seconde place? mais le Mexique, avec une perte de 483 millions de dollars. En tout cas, le piratage de film pénalise aussi la MPAA ! Le Wall Street Journal révèle que l’étude lui aura coûté la bagatelle de 3 millions de dollars?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur