Le plus gros déploiement Google Apps est espagnol et bancaire

Cloud

Les 110.000 employés de la banque espagnole BBVA dans le monde vont migrer sur Google Apps for Business. Un contrat d’importance pour la firme de Mountain View.

C’est le plus gros déploiement de Google Apps for Business dans un organisme financier. La banque espagnole BBVA va embrasser avant la fin 2012 la vision du poste de travail en mode cloud selon Google et faire migrer – et collaborer – ses employés dans le nuage.

Ils seront tout d’abord 36.000 en Espagne, puis 110.000 avec le reste du monde (BBVA est implantée de 26 pays) à disposer des applications Google Apps : Google Docs, Calendar, Chat, Talk, Sites, Groups, ou encore Gmail pour la messagerie, accessibles à partir de l’intranet du groupe.

Mobilité, flexibilité et collaboratif

À terme, l’ensemble des employés de la BBVA pourra accéder à ses données et à celles de son entreprise via le réseau, en tout lieu sur un ordinateur ou un périphérique mobile. La solution apporte donc à la fois de la mobilité et de la flexibilité dans l’organisation et les processus individuels de la banque. De plus, BBVA associe à Google Apps un rôle de réseau social collaboratif, à la fois pour véhiculer la communication corporate, mais également pour partager les connaissances.

Entre réglementation et données clients

José Olalla, le DSI de BBVA, a cependant indiqué que les données des clients resteront internes. L’intégration de Google Apps se fera donc aux côtés des applications spécifiques de la banque.

Les finances sont un domaine sensible, soumis à des règlementations et mesures de sécurité draconiennes, en particulier en Europe. En envisageant de placer des informations internes dans le cloud public, BBVA lance un signe fort dans un secteur d’activité qui cherche encore des biais pour déployer le cloud.

Google voit également dans ce choix la reconnaissance du respect dans et par ses technologies des lois et règles visées par la Commission européenne en matière de cloud computing, qui ne pouvaient être ignorées par la banque. BBVA pourrait bien par ce choix ouvrir une nouvelle voie au déploiement du cloud dans le secteur de la finance européenne, et en particulier des solutions proposées par Google.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur