Le premier robot capable de se reproduire est né

Régulations

Des chercheurs de l’université de Cornell, à New York, ont réalisé un robot modulaire intelligent, capable de s’auto-réparer et de se dupliquer

Voici un robot de nouvelle génération, composé de modules cubiques indépendants, capables de se déplacer et de se relier entre eux afin de construire une chaîne intelligente.

Nous sommes loin de l’imagerie traditionnelle des robots, encore plus loin de l’imaginaire des auteurs de science-fiction, mais l’invention des chercheurs de l’université de Cornell permettrait de faire la démonstration que la reproduction ne serait plus réservée à la biologie ! Le principe de ce robot est d’une rare simplicité. Chaque module dispose d’une roulette pour se déplacer et s’orienter, d’un aimant pour s’accoler à un collègue, et de contacteurs électriques afin de communiquer. Les robots peuvent se combiner entre eux afin de créer une chaîne. Si une partie de la chaîne présente un dysfonctionnement, de nouveaux modules prennent sa place. Ainsi, une chaîne peut se réparer seule, ou se dupliquer à volonté, à condition simplement de disposer de suffisamment de modules libres. C’est une avancée technologique majeure, pour la première fois la robotique fonctionne d’une manière indépendante, autonome. Évidemment, il ne s’agit encore que d’un simple prototype composé de quelques modules. Mais on peut imaginer des applications multiples, dans le déminage par exemple, ou l’entretien des centrales nucléaires. Mais aussi, pourquoi pas, dans l’exploration spatiale. Des centaines, des milliers, des centaines de milliers de modules indépendants, capables de se combiner ensemble, de communiquer, de créer des chaînes qui peuvent se copier, se dupliquer, s’auto-diagnostiquer, se réparer?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur