Le prix des téléviseurs LCD baisse, celui des moniteurs grimpe

Régulations

Ne confondons pas téléviseur et moniteur? Le prix des premiers en version LCD va baisser, celui des seconds va continuer d’augmenter!

Un téléviseur LCD (à écran plat) est composé d’une matrice et d’une électronique standardisée par des résolutions d’affichage et de balayage définies. A l’opposé, les moniteurs LCD pour ordinateurs portables ou de bureau, reçoivent des composants spécifiques adaptés à l’environnement informatique (interface pour carte graphique, etc.)

Or les fabricants de moniteurs LCD, presque exclusivement asiatiques, sont confrontés depuis plusieurs mois à des pénuries de composants. D’où la hausse des prix actuelle. Et il ne faut pas s’attendre à des baisses de prix dans les mois à venir, d’autant moins que la priorité de la production va aux téléviseurs. Car côté TV, la problématique de marché est différente. La forte demande tire les fabricants à la fois vers des économies d’échelle grâce à la fabrication de masse, mais aussi vers des tailles d’écran plus larges, de 17 à 28 pouces. Les téléviseurs LCD 26 et 27 pouces font d’ailleurs l’objet d’une demande boulimique aux Etats-Unis. Dans ces conditions, les fabricants privilégient leur production de matrices de grande taille, ce qui accentue la pénurie des écrans 15 pouces, donc celle des ordinateurs portables. Bref, le prix des moniteurs LCD, loin de diminuer, devrait continuer d’augmenter, alors que le prix des téléviseurs devrait baisser, dès à présent, de 2% à 5% sur les modèles 21 et 28 pouces.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur