Le programme d’optimisation du code de NVIDIA affiche ses premiers succès

Logiciels

Doubler les performances d’un outil de calcul ou de simulation en quatre semaines, voilà ce que promet NVIDIA avec le nouveau standard OpenACC. Les premiers résultats sont très encourageants.

Récemment, NVIDIA a décidé de mettre le turbo dans le cadre de ses actions liées au GPU Computing, une technique qui consiste à exploiter les composants intégrés aux cartes graphiques dans le cadre de calculs massivement parallèles.

Avec des standards comme l’OpenACC, la firme assure qu’optimiser du code pour les GPU sera plus aisé. Des performances multipliées par deux en seulement quatre semaines, voilà ni plus ni moins ce que promet NVIDIA.

De premiers résultats encourageants

Parmi les scientifiques qui se sont inscrit au programme “2x in 4 weeks. Guaranteed” certains annoncent avoir d’ores et déjà constaté des hausses massives des performances de leur code. C’est ainsi le cas de l’Astron et de l’Université de Groningen, avec un gain de 5,6 mesuré sur une application de reconstruction d’images. Même constat au sein de l’Université du Texas de San Antonio, avec un gain de 5 fois obtenu sur une application de simulation biologique… en un seul jour de travail.

Seul le compilateur PGI Accelerator implémente aujourd’hui l’OpenACC. Cray et CAPS Entreprise devraient toutefois eux aussi fournir des outils compatibles avec ce nouveau standard. Plus de détails sur le programme “2x in 4 weeks. Guaranteed.” de NVIDIA se trouvent sur cette page web.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur