Le projet BI de Microsoft vient-il au secours d’Office ?

Régulations

La multiplication des annonces autour d’Office 2007 pourrait bien cacher une réalité peu glorieuse pour Microsoft. S’il apparaît que l’éditeur n’est pas encore prêt pour Vista, il lui faut cependant assurer ses arrières et la promotion de sa pépite bureautique Office

Qu’il s’agisse d’Office 2007, de SQL, du calcul, ou encore très récemment d’Office PerformancePoint Server 2007 -solution de ‘business intelligence’- la stratégie de Microsoft pose question et mérite quelques éclaircissements.

Ne cache-t-elle pas en réalité la nécessité pour l’éditeur de retarder Vista ‘pro’, le futur remplaçant de Windows XP, derrière un nuage de fumée? En revanche, la stratégie de l’éditeur semble se concentrer aujourd’hui autour de sa suite bureautique Office 2007. Un exemple : Office PerformancePoint Server 2007. Cette solution, que Microsoft vient de présenter, répond à la demande des clients de l’éditeur d’une solution accessible de ‘business intelligence’ (BI). Microsoft Office PerformancePoint Server 2007 est basé pour le ‘back end’ sur des serveurs SQL ou sur la solution de datawarehouse SQL 2005 RDBMS, et en ‘front end’ sur les outils BI de SharePoint. Mais ce qui semble être la principale information liée à la nouvelle solution de ‘business intelligence’ de Microsoft, c’est qu’Office 2007 sera l’interface de PerformancePoint. La stratégie de Microsoft est astucieuse ! La demande d’outils d’analyse, de planning et de reporting est importante, en particulier auprès des entreprises moyennes pour lesquelles les solutions du marché ne sont pas adaptées ; trop lourdes, trop complexes ou encore proposées à des tarifs trop élevés. Sur ce point, PerformancePoint devrait trouver son public, mais l’interface de l’application est bien évidemment Office 2007. Les entreprises qui l’utilisent vont donc se retrouver contraintes de mettre à jour leurs environnements bureautiques. Et donc les différentes versions d’Office qui peuvent tourner dans leurs entreprises. Mais cette stratégie présente aussi son talon d’Achille. Car aujourd’hui, de plus en plus d’entreprises présentent des environnements informatiques hétérogènes, en particulier avec des serveurs Linux et Unix. Dans ces conditions, il devient problématique de tout faire passer par SharePoint. Il faudra attendre septembre et la publication détaillée de la ‘roadmap’ de Microsoft sur Office PerformancePoint Server 2007 pour en savoir un peu plus sur sa stratégie.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur