Le projet LibreOffice se structure et se renforce

The Document Foundation (TDF), la structure en charge du développement de la suite bureautique open source LibreOffice, fixera prochainement son siège à Berlin (Allemagne) précisent les responsables de la fondation par voie de communiqué de presse.

« Pour la première fois en 12 ans, le développement de cette suite bureautique libre a finalement lieu au sein d’une entité qui non seulement s’adapte parfaitement aux valeurs et aux idéaux de la communauté, mais qui est aussi animée par cette même communauté », explique Florian Effenberger, président du conseil d’administration de TDF.

Une communauté très active

Sur le blogue de la Document Foundation, un billet permet de découvrir, en image, l’évolution de la communauté gravitant autour du projet. Aujourd’hui près de 400 développeurs sont dénombrés, dont une majorité agissant à titre gracieux.

En matière de participation aux modifications du code source, les choses sont réparties différemment. Les bénévoles restent le groupe le plus actif, mais seulement d’une courte tête devant SUSE. Red Hat apporte également une contribution importante au projet. Enfin, la part de travail effectuée par Oracle (au travers du projet OpenOffice.org, sur lequel est basé LibreOffice) n’est pas négligeable.

Nous notons enfin une forte montée du nombre de bogues corrigés au fil des mois. Un mouvement qui participe à la stabilisation de cette offre.

Crédit photo et infographie : © The Document Foundation