Le projet OLPC signe avec le Pérou

Régulations

Et un milliardaire mexicain passe aussi une grosse commande…

Cela va mieux pour Nicholas Negroponte ! L’initiateur du projet OLPC (One laptop per Child) qui vient de se faire attaquer en justice par une société nigériane pour violation d’un brevet peut reprendre son souffle.

En effet, un mois après le début de la fabrication des ordinateurs XO – doté d’un système Linux- qui vont finalement coûter 188 dollars et pas 100 comme initialement annoncé, le professeur du MIT le célèbre Massachusetts Institute of Technology, vient d’annoncer à la presse que le gouvernement péruvien venait de lui passer une importante commande. Selon nos informations, il en souhaite 260.000 unités.

La signature de ce contrat a été confirmée ce week-end. Et en marge de l’officialisation de la bonne nouvelle, Negroponte a également annoncé que le richissime mexicain Carlos Slim, avait pour sa part passé commande pour 50.000 machines XO. L’ambition de ce milliardaire est de distribuer ces postes aux enfants déshérités de Mexico.

Pour la petite histoire, Carlos Slim qui est un magnat de la finance et des télécommunications est considéré comme étant l’homme le plus riche du monde depuis juillet 2007. Selon le magazine Fortune son patrimoine serait de 59 milliards de dollars.

Au mois de novembre, le projet OLPC a lancé la production de ces petits PC, C’est une société taiwanaise, Quanta Computer, qui est chargée de la fabrication. Rappelons que les premières commandes pour les machines OLPC ont été passées par l’Uruguay et la Mongolie. Ils ont respectivement commandé 100.000 machines et 20.000 machines OLPC.

D’après le responsable de la sécurité et de l’architecture du projet OLPC, Ivan Krsti, des bornes hotspots ont été installées dans certains des pays clients pour faciliter l’usage connecté du XO.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur