Le rachat de BlueKiwi permet à Atos de s’attaquer aux réseaux sociaux d’entreprise

Logiciels

Atos vient de mettre la main sur le spécialiste des RSE BlueKiwi. Une acquisition qui pourrait être la première d’une série pour la SSII française.

BlueKiwi est un éditeur connu pour ses solutions de réseau social d’entreprise, accessibles en mode SaaS. Hier, la start-up est passée dans le giron de la SSII Atos.

Une information confirmée sur Facebook par le cofondateur de BlueKiwi, Carlos Diaz, indique ITespresso.fr : « Nous avons décidé d’accepter l’offre de rachat faite par Atos. Christophe Routhieau et moi-même sommes très fiers d’avoir mené l’entreprise jusqu’à cette belle conclusion. Cela a été une belle aventure, j’ai aujourd’hui une pensée pour le talent de l’équipe R&D qui a su créer une technologie dont ils peuvent être eux aussi très fiers. Adossé à un groupe comme Atos la suite de l’aventure sera tout aussi passionnante. »

Hier, il était question d’un rachat d’un montant qui avoisinerait les 20 millions d’euros. ITespresso.fr rapporte toutefois que cette somme serait « très inférieure » à celle avancée initialement par FrenchWeb.

D’autres opérations en prévision ?

Atos indique que ce rachat est vu comme celui d’une brique stratégique, qui sera probablement suivi d’autres opérations du même type. La firme confirme également son intérêt envers les réseaux sociaux d’entreprise (RSE) : « Nous travaillons beaucoup sur les réseaux sociaux d’entreprises, sur le collaboratif. Que ce soit pour nos besoins internes ou nos clients, » indique un porte-parole d’Atos.

Crédit photo : © AGphotographer – Fotolia.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur