Le recul des ventes de PC compensé par les tablettes et smartphones

MobilitéPCPortablesPoste de travailSmartphonesTablettes

En 2015, près de 2,5 milliards de PC, tablettes et smartphones auront été vendus. En hausse de 2,8% malgré la baisse durable des ventes de PC.

Le recul, plus élevé que prévu, de la vente des PC en 2015 n’impactera (pas trop) le marché global des appareils informatiques. En volume du moins. Le nombre de PC, de bureau et portables, ultramobiles, smartphones et tablettes vendus cette année devrait atteindre frôler les 2,49 milliards d’unités contre 2,42 milliards en 2014. Un volume en hausse de 2,8 %, selon les prévisions du cabinet Gartner.

Le marché du PC est entrainé vers le bas par la baisse des ventes d’ordinateurs de bureau et portables. Ce segment reculera de plus de 24 millions d’unités pour se fixer à moins de 253 millions de machines vendues dans le monde cette année (-8,7%). Tous les autres segments du marché sont en hausse : les ultramobiles types MacBook Air atteindront 53,5 millions d’unités (+45%) et les tablettes et PC deux-en-un types Surface 236,8 millions (+4,2%). Au final, le marché des ordinateurs au sens large devrait dépasser les 543 millions d’unités fin 2015. En hausse, au final, de plus de 2 millions d’appareils distribués par rapport à 2014. De son côté, le marché des téléphones mobiles s’approchera des 2 milliards (1,94 milliard), en hausse de 3,4%.

Gartner Devices 2015

Pas de récession, juste une refonte

Si « les consommateurs vont acheter des téléphones en priorité aux dépens des PC et tablettes », rappelle l’analyste Roberta Cozza, la hausse du cours du dollar explique ce nouveau recul du marché du PC. « La baisse des achats de PC est principalement attribuable à des hausses de prix attendues par les fournisseurs en Europe et dans d’autres régions, provoqués par la dépréciation de la monnaie locale par rapport au dollar », indique l’analyste Ranjit Atwal. Cette hausse de la monnaie américaine oblige ainsi les constructeurs à augmenter leurs tarifs pour conserver leurs marges.

Avec pour conséquences une révision des intentions d’achats. « Nous nous attendons à ce que les entreprises et les particuliers reportent à plus tard l’achat de nouveaux PC, estime l’analyste pour qui cette réduction des achats n’est cependant pas une récession mais une refonte du marché entraîné par la devise ». Soutenu par les ultramobiles (hors tablettes et deux-en-un), le marché du PC devrait d’ailleurs repartir dès 2016 à 317 millions et se confirmer en 2017 à 327 millions d’unité. Le marché global du PC (y compris tablettes et deux-en-un) dépassera les 600 millions d’unités dans moins de 3 ans.

Apple profite de la saturation du marché

De son côté, le marché des téléphones ne cessera de progresser. Il pourrait dépasser les 2 milliards d’unités dès la fin de l’année prochaine et atteindre les 2,056 milliards en 2017. Il sera notamment porté par les ventes de smartphones Android d’entrée de gamme qui compensera les hausses de prix. Si le coût moyen d’un smartphone a augmenté ces dernières années entrainé par la montée des terminaux haut de gamme, il devrait se stabiliser dans les années à venir, voir diminuer face à la saturation du marché.

Une situation qui pourrait bien profiter à Apple. Selon le cabinet d’études, les utilisateurs de terminaux Android haut de gamme pourraient se laisser tenter par un iPhone. « Les fournisseurs de modèles Android haut de gamme ont du mal à se différencier et à ajouter de la valeur au-delà de la technologie et des caractéristiques, avance Roberta Cozza .La marque de poids et de l’écosystème d’Apple – aux côtés des nouveaux modèles d’iPhone grand écran – présentent des alternatives solides. » Un basculement qu’il restera néanmoins à vérifier à l’heure où Samsung semble vouloir reprendre la main de l’innovation, notamment avec le Galaxy Edge qui se distingue par un écran prolongé sur les côtés. Dans tous les cas, le Gartner pense que, malgré les prix élevés (plus de 800 euros pour l’iPhone 6 Plus et 700 pour l’iPhone 6), le cycle de renouvellement des smarphones d’Apple initié au quatrième trimestre 2014 va se poursuivre en 2015.


Lire également
Un nouveau coup de froid sur les ventes de PC inquiète Intel et IDC
Les ventes de smartphones soutenues par les marchés émergents
Le marché des smartphones ralentira dès 2014

crédit photo © violetkaipa – shutterstock

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur