Le renouveau du téléchargement va passer par OpenBitTorrent

Sécurité

Successeur potentiel de The Pirate Bay, OpenBitTorrent se présente comme un nouvel annuaire des liens BitTorrent ouvert à tous pour pouvoir télécharger tous types de contenus. En toute impunité?

Les créateurs d’ OpenBitTorrent ont bien retenu la leçon. Alors que le trio fondateur de The Pirate Bay –Fredrik Neij, Gottfrid Svartholm et Peter Sunde– ont été condamnés pour avoir facilité les échanges de copies illicites de fichiers musicaux, de films, de série TV et de jeux vidéo via un index de liens torrents, le nouveau site tient à ne pas répéter les mêmes erreurs.

Le site prévient qu’il n’héberge aucun contenu (comme Pirate Bay) et qu’il ne dispose d’aucun log et d’aucune donnée de connexion. Sur le site, il est donc possible de lire : “N

ous ne sommes pas un site BitTorrent, nous sommes juste un tracker, nous ne savons pas quel contenu se trouve derrière un info_hash“.

Le lancement du site, dont aucune date n’a encore été prévue fait écho à l’annonce de rachat de l’annuaire de liens torrent The Pirate Bay. L’acquéreur, Global gaming factory, société suédoise spécialisée dans les jeux sur Internet, a mis la main au portefeuille pour 5,6 millions d’euro s. Objectif est alors donné de transformer le site à la voilure pirate en plate-forme légale et payante. Volonté étrange lorsque l’on sait que The Pirate Bay ne fonctionne que par sa facilité d’utilisation et… sa gratuité.

A la loupe, la méthode utilisée par OpenBitTorrent est différente. Son tracker se veut indépendant du format des fichiers BitTorrent utilisés. Ouvert à tous, aucune inscription n’est nécessaire, les utilisateurs créent et diffusent librement leurs propres fichiers “torrent”, le site se contentant de les mettre en relation. Sur le principe, tout est donc légal. Mais tout le monde sait à quoi servira ce site, à savoir télécharger du contenu en outrepassant les droits d’auteurs alloués.

Rien ne laisse encore présager des personnes qui sont derrière ce nouveau site mais certaines informations et détails semblent montrer que les anciens de The Pirate Bay seraient derrière OpenBitTorrent. Une sorte de pied de nez aux juges suédois.

OpenBitTorrent n’est donc pas un site de référencement, puisqu’il ne prend pas connaissance de ce qui est échangé ni ne permet d’enregistrer les adresses IP des ordinateurs, ni de bloquer un fichier. Une arme anti- Hadopi ?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur