Le repreneur d’Eidos se dévoile

Cloud

Le rachat de l’éditeur britannique de jeux vidéo Eidos est confirmé. Le repreneur est le fonds de capital risque américain Elevation Partners. Une ouverture pour Ubi Soft

Eidos confirme l’accord de rachat par le fonds de capital risque américain Elevation Partners, pour un montant de 71 millions de livres sterling, soit environ 100 millions d’euros.

L’offre de 50 pences par action représente une prime de 27,4% par rapport au cours de clôture du vendredi 18 mars à la Bourse de Londres, à 39,25 pences. “Je suis heureux d’annoncer cette offre qui met fin à une période d’incertitude de plusieurs mois pour la compagnie, ses actionnaires et employés“, a déclaré John van Kuffeler, p-dg d’Eidos. “Alors que nos récents résultats intermédiaires reflètent les défis financiers et stratégiques auxquels Eidos doit faire face, le conseil estime la vente de la société sert au mieux les intérêt des actionnaires“. Et Ubi Soft ? L’annonce du repreneur prend une tournure stratégique inattendue après les dernières rumeurs autour d’Ubi Soft. L’éditeur français de jeux vidéo aurait en effet pris contact avec Elevation Partners pour l’épauler dans son affrontement avec Electronic Arts. Particularité du fonds, parmi ses six membres figure John Riccitiello, président d’Electronic Arts jusqu’en avril 2004. Un rapprochement d’Ubi Soft et d’Eidos pourrait-il être envisagé sous l’épaule bienveillante d’Elevation Partners ?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur