Le réseau de BT suscite les convoitises

Cloud

L’opérateur historique britannique BT pourrait être scindé en deux. Des fonds d’investissements pourraient proposer 15 milliards de livres pour reprendre la partie ‘réseau’

Alors que la séparation en deux entités indépendantes de BT est à peine en projet, déjà des prétendants sortent du bois.

La semaine dernière, l’Ofcom, l’organisme de régulation des télécommunications britannique, avait averti BT la semaine dernière qu’il devrait réduire les coûts d’accès à son réseau à haut débit afin de donner à ses concurrents les moyens de rivaliser. Pour y parvenir, l’organisme propose dans un premier temps de scinder la société en deux entités, l’une contenant l’activité réseaux téléphonique, et l’autre les activités commerciales, pour rendre le tout plus compétitif. Si cette séparation a bien lieu, des offres sur telle ou telle partie de l’opérateur pourraient être proposées. Selon le quotidien dominical britannique The Observer, une offre de 15 milliards de Livres Sterling de la part de fonds d’investissements tels Apax, Permira ou de l’américain Babcock & Brown, pourrait être formulée pour la reprise de son réseau national.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur