Le réseau de calcul distribué de la PS3 passe le million d'utilisateurs

Régulations

Le programme de recherche biologique baptisé Folding@home profite de l’engouement des “gamers” pour la PS3 de Sony. Selon le géant nippon, ils sont désormais plus d’un million à participer

Rappelons que ce projet a été initié par la très sérieuse université de Stanford. Le réseau Folding@home s’intéresse à la façon dont les molécules s’assemblent ou se replient avant d’entrer en fonction.

Dans les faits, ce réseau qui au final fonctionne comme un supercalculateur divisé en plusieurs millions de consoles, permet de mener des calculs complexes afin de comprendre la manière dont se pliera une certaine protéine.

Lorsque les protéines ne se forment pas correctement les conséquences peuvent être dramatiques, cela peut provoquer des maladies comme Alzheimer, Huntiongton, Parkinson et de nombreux cancers.

Vijay Pande, professeur de chimie à Stanford explique l’intérêt d’un tel programme : “grâce aux utilisateurs de la PS3 qui participent à ce programme nous obtenons une très importante puissance de calcul. Les simulations menées en l’espace de trois semaines correspondent à un travail de fourmi d’un an. Nous allons crée d’autres simulations pour les utilisateurs de la PS3 notamment sur la maladie d’Alzheimer.”

Aujourd’hui 10.000 PS3 en réseau peuvent effectuer autant de calcul que 100.000 PC. Notons que le 16 septembre 2007, le réseau Folding@home a été reconnu par le Guinness World Records comme le plus important réseau de calcul distribué de la planète.

foldinghome.jpg


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur