Le retour des limitations de bande passante

Régulations

L’opérateur canadien NTL annonce une réduction à 1Go du volume de téléchargement quotidien autorisé

Le téléchargement par les utilisateurs de lignes haut débit occupe une part de plus en plus importante du volume des bandes passantes des opérateurs Internet. Suffisamment pour engendrer de forts ralentissements, qui pénalisent tous les abonnés de ces services.

Les opérateurs envisagent donc de restreindre les capacités de téléchargement autorisées chez certains abonnés. L’internaute à domicile est particulièrement visé.

L’opérateur canadien NTL a franchi le pas en annonçant une modification unilatérale des conditions d’accès au haut débit, et en limitant à 1Go le volume de téléchargement quotidien autorisé.

Concrètement, pour un utilisateur d’une connexion haut débit 1Mo permanente, cette réduction entraîne une limitation d’usage à deux heures trente par jour.

Ce retour aux limitations pratiquées par certains opérateurs lors du lancement de l’Internet illimité satisfait les éditeurs de musique et autres victimes des téléchargements pirates. Bien que dans les temps et aux vitesses autorisées, l’internaute bien équipé pourra encore télécharger jusqu’à 2000 morceaux musicaux !


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur