Le Royaume-Uni va organiser un sommet sur le jeu en ligne

Régulations

Le gouvernement britannique va accueillir un sommet international sur le phénomène du jeu en ligne avec pour ambition de lutter contre les business crapuleux et renforcer la protection les mineurs

Le Royaume-Uni qui a voté l’an passé, le “Gambling Act”, pour notamment empêcher le jeu des enfants sur les casinos en ligne, est désormais considère comme l’un des pays qui fait le plus d’efforts pour freiner cette industrie ou du moins aider à sa régulation

Le gouvernement affiche d’ailleurs, sans se cacher, son objectif qui est de travailler en collaboration avec d’autres pays pour arrêter le jeu des mineurs et mettre un terme au blanchiment d’argent en ligne. Un porte-parole du ministère de la Culture (MOC) interrogé par nos confrères de Silicon.com a détaillé l’ambition du sommet : “L’idée est simple, la première étape est derrière nous, grâce au Gambling Act. Désormais nous voulons résoudre le problème à une plus grande échelle, et faire réaliser aux politiques et aux hommes d’affaires l’ampleur du problème.” Selon les informations données par le MOC, des délégations venues d’Australie, de Nouvelle-Zélande et d’Afrique du Sud seront présentes lors du sommet. En revanche, l’implication des États-Unis resterait peu probable. Pourtant ce sujet soulève bien des polémiques outre-Atlantique, où le marché du jeu en ligne est énorme (cf. nos articles). Ce qui est inquiétant, selon le département américain de la Justice, c’est que, bien qu’étant toujours illégal, il continue son bonhomme de chemin avec beaucoup de gains à la clé…. La date de cet événement n’a pas encore été fixée.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur