Le salon Cartes abat ses cartes: rendez-vous en novembre

Cloud

Le salon Cartes se tiendra à Villepinte, du 7 au 9 novembre prochain. Les organisateurs ont pensé aux banquiers, première catégorie de visiteurs de la manifestation

Les dates sont fixées : la 21è édition du salon Cartes se tiendra du 7 au 9 novembre au parc des expositions de Villepinte (93). Ce 30 mai, lors d’une conférence de presse, Sophie Lubet, commissaire général de l’événement, a annoncé que la manifestation devrait connaître une fréquentation encore plus importante que l’an dernier. Ses 450 exposants attendent 18.000 visiteurs. A ce jour, 287 sociétés sont déjà inscrites, soit 17% de plus qu’en 2005, à la même date. Parmi les nouveautés, figure l’espace consacré à l’identification. Il sera mieux? signalé: accès ouvert aux jeunes sociétés avec des stands de 6 m. , et le design des cartes valorisé.

Banque design ? C’est d’ailleurs le débat que les organisateurs ont choisi de lancer, lors de la conférence de presse. Le secteur bancaire va-t-il s’approprier les cartes “design”, personnalisées ? Les industriels proposent force cartes transparentes, parfumées, ou en forme de peigne, et affirment être industriellement prêts à les produire. Mais ils ont beau soutenir que cette nouveauté représente un outil de différentiation et de personnalisation pour l’émetteur, les banques françaises ne sont pas légion à se lancer dans l’aventure. “Ce qui a fait le succès de la carte bleue, c’est sa standardisation. Les banques peuvent être inquiètes des effets qu’une dispersion de l’image pourrait avoir auprès des commerçants,” tempérait Philippe Delanoue, président de l’AFPC, l’association des fabricants et personnalisateurs de cartes. ” De plus, il faut que la personnalisation reste dans les limites de la faisabilité industrielle et de l’effectivité des fonctionnalités“. Nouveaux exposants Mais, qu’ils soient séduits par le design des cartes ou pas, les banquiers auront d’autres raisons de se rendre sur le salon, à en suivre le programme. Déjà l’an dernier, ils représentaient la première catégorie de visiteurs. Mais les exposants se renouvellent, notent les organisateurs. Avec une constante, toutefois : ils viennent du monde entier, et tous les pays européens sont représentés. Conférences bancaires Autre point fort du salon, l’après midi de la conférence d’ouverture de la manifestation sera consacrée aux problématiques du secteur : monétique, Sepa, interopérabilité, EMV. Quant aux conférences du congrès, elles font également la part belle aux questions bancaires : identification, nouvelles générations de TPE, sécurité, sans contact? Banque : un segment porteur Ce foisonnement reflète l’évolution du secteur bancaire, qui reste l’un des deux segments les plus porteurs du marché de la carte, avec les telecom. D’après Eurosmart, il a progressé de 20% en 2005, grâce au déploiement du sans-contact aux USA, et la migration de la norme EMV. Et les ventes, qui s’élèvent à 336 millions de cartes de l’an dernier, devraient connaître le même taux de croissance cette année.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur