Le salon CeBIT 2008 sera placé sous la signe de la France

Logiciels

Réduit à 6 jours, du 4 au 9 mars, l’édition 2008 du célèbre salon de Hanovre accueille la France comme partenaire

Angela Merkel et Nicolas Sarkozy feront le voyage. Tous deux inaugureront ensemble le plus grand salon mondial professionnel “IT” , le 4 mars 2008 à Hanovre – ce qui marquera d’une pierre blanche l’année 2008, choisie pour être l’année franco-allemande des TIC (technologies de l’informatique et des communications)

L’annonce de ce partenariat historique, qui sera confirmé par la signature d’un accord le 6 décembre, a été annoncé en grande pompe ce 30 novembre dans les salons de l’hôtel Crillon à Paris, avec présentation des “festivités” par des dirigeants du Syntec Informatique et du Bitkom, son homologue d’outre-Rhin.

Après la Russie en 2007, c’est la France qui a été retenue comme partenaire pour 2008“, a expliqué Bernhard Rohleder, dg de l’organisation Bitkom, qui fédère, en Allemagne, le secteur des industries TIC et organise le salon CeBIT qui depuis le début des années 80 se tient à Hanovre.

Ce sera l’occasion de rapprocher les entreprises françaises et allemandes (…). De notre enquête annuelle, il ressort que la France fait partie des pays partenaires les plus importants pour nos membres, aux côtés de l’Autriche et de la Suisse“.

Il s’avère également que dans les enquêtes de conjoncture économique, la France présente une croissance supérieure à la moyenne européenne, s’agissant des activités TIC. Pierre Joudiou, membre du conseil d’administration du Syntec Informatique a souligné, pour sa part: “La mobilisation est partie de nos associations professionnelles et elle a très vite été relayée par les politiques. L’Allemagne est un de nos plus grands partenaires chez qui nous sommes insuffisamment présents (…) Nos marchés se développent très vite, mais ils peuvent très vite passer sous contrôle de grands groupes américains… Nous avons, avec l’Allemagne, des défis communs. Il y a un impact évident des TIC sur nos économies. Or nos économies se développent trois fois moins vite que nos activités TIC !

Pierre Haren, pdg, cofondateur d’Ilog (éditeur de logiciels français, devenu partenaire stratégique du groupe Software AG) est venu apporter son témoignage sur l’impact que peut avoir le CeBIT dans la signature de contrats, en particulier vers les pays d’Europe centrale.

La France, deux fois plus présente et visible En pratique, la présence de la France sera doublée sur le Salon CeBIT, qui se tiendra sur 6 jours seulement au lieu de 9 jours l’an passé (et 12 voire 14 jours lors des années florissantes), du mardi 4 au dimanche 9 mars.En préambule, Ubifrance (ex CFCE, ministère du commerce extérieur) organise des réunions de présentation à Dusseldorf, à Paris et en région (Lille, Strasbourg, Marseille et Lyon). Des rendez-vous sont également programmés avec la Chambre de Commerce Franco-allemande. Sur le Salon, des conditions d’accès priviliégiées sont prévues. Des débats sont planifiés avec la participation de ministres français, dont Christine Lagarde. Plusieurs pavillons France, financés par Ubifrance, émailleront les principaux halls du Salon.

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur