Le Samsung Galaxy Note 3 sécurisé par Knox

Poste de travail
Samsung Galaxy Note3

Enrichi d’un écran plus grand, de processeurs plus véloces et d’une mémoire élargie, le Galaxy Note 3 de Samsung embarque l’environnement sécurisé Knox qui s’ouvre ainsi aux besoins personnels de l’utilisateur.

Toujours plus grand. Officiellement présenté dans le cadre de l’IFA mercredi soir, le Samsung Galaxy Note 3 se distingue avant tout du Note 2 par un écran plus grand : 5,7 pouces contre 5,5 précédemment. Un écran Super Amoled en full HD (1080 x 1920 points), soit une densité d’environ 386 points par pouces.

L’écran n’est pas le seul à monter en puissance. Le processeur aussi. Ou plutôt, les processeurs. Deux types de SoC seront proposés. Les versions 4G LTE (catégorie 4 à 150 Mbit/s) du tabphone (ou phablet) profiteront d’un Qualcomm Snapdragon 800 quadricœur à 2,3 GHz. Les modèles 3G seront motorisés par une puce maison Exynos 4412 Octa à 1,9 GHz (A15 1,9 GHz + A7 1,3 GHz). Ils seront épaulés de 3 Go de mémoire vive et 32 ou 64 Go de mémoire de stockage extensible de 64 Go en micro SD.

Cure d’amaigrissement

Malgré ces enrichissements et sa batterie de 3200 mAh, le Galaxy Note 3 bénéficie d’une cure d’amaigrissement tant en poids (168 g contre 183 précédemment) qu’en taille : 151,2 x 79,2 x 8,3 mm contre 151,1 x 80,5 x 9,4 auparavant. Capteur 13 millions de pixels (2 Mpx en frontal) et Android Jelly Bean 4.3 avec l’habituelle surcouche TouchWiz complètent une configuration qui se distingue également par le support du Wifi ac et du Bluetooth 4.0 au-delà du NFC et des capteurs habituels.

Parmi ses nombreuses fonctionnalités (notamment celles taillées autour du stylet S-Pen), le Note 3 embarque en standard la solution de gestion de la mobilité Samsung Knox. Rappelons que cette offre permet de sécuriser les données de l’entreprise en les cloisonnant dans un container qui exécute des applications approuvées par l’IT dans un environnement sécurisé et contrôlable à distance. Une solution qui, à la manière de Balance de Blackberry, permet à l’utilisateur de continuer à profiter de ses données personnelles tout en utilisant son terminal dans un environnement professionnel.

Knox pour les usages personnels

Jusqu’à présent destiné aux services de l’IT de l’entreprise, Knox s’ouvre aujourd’hui aux consommateurs. Samsung a élargi les fonctionnalités de sécurité pour permettre aux utilisateurs d’activer eux-mêmes le conteneur sans impliquer le service informatique de leur entreprise. Ils pourront ainsi stocker des données personnelles qu’ils estiment importantes à l’intérieur du conteneur. Evidemment, ils pourront également y intégrer les données et applications professionnelles tels que les e-mails, l’agenda, les contacts. L’IT se chargera alors de gérer le conteneur à travers l’Exchange ActiveSync Server. Knox entend ainsi répondre aux problématiques du BYOD (Bring Your Own Device) tant côté entreprise que salarié.

Samsung n’a pas encore précisé le prix du Galaxy Note 3. Mais ce smartphone haut de gamme pourrait bien avoisiner les 600 euros. Il sera lancé le 25 septembre dans 140 pays, en parallèle de la « montre intelligente » Gear.


Voir aussi
Quiz Silicon.fr – 10 questions sur Samsung


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur