Pour gérer vos consentements :

Le SD-WAN représentera un quart du trafic IP WAN en 2021

En 2021, 58% de la population mondiale, soit 4,6 milliards de personnes, utilisera Internet. Contre 3,3 milliards en 2016. Et le nombre total de connexions passera de 17,1 milliards à 27,1 milliards (dont la moitié pour les objets connectés/M2M) en cinq ans. Dans son nouveau rapport annuel prévisionnel, le 12e Visual Networking Index (VNI), Cisco nous apprend que le trafic annuel s’élèvera à 3,3 zettaoctets (3,3 milliards de To), ou 278 millions de To par mois (ou encore 35,5 Go mensuels par personne), soit trois fois plus que les 1,2 Zo constatés l’an dernier. La consommation de vidéo constituera 82% du trafic IP total, sensiblement plus élevé que les 73% actuels. Plus globalement, les débits moyens devraient passer de 27,5 Mbit/s aujourd’hui à 53 Mbit/s.

Si l’essentiel du trafic sera généré par les usages grand public (à raison de 57 Go par mois par utilisateur contre moins de 24 Go en 2016), celui des entreprises sera multiplié par trois sur la période étudiée pour atteindre 45,5 Exaoctets (Eo, ou 45 500 Po). L’équivalent de 11 milliards de DVD par mois, compare Cisco. Le trafic IP généré par les entreprises représentera 16% du trafic IP total, en retrait par rapport aux 19% aujourd’hui constatés.

Vive croissance du SD-WAN

Il est surtout à noter que le trafic SD-WAN, qui permet de s’appuyer sur le réseau Internet public pour transiter les données professionnelles de manière sécurisée, devrait connaître une croissance annuelle moyenne de 44%. Son volume sera multiplié par 6 dans les 5 ans à venir pour constituer un quart du trafic IP WAN des entreprises. Une progression significative en regard des 6% mesurés en 2016. Il constituera même la locomotive du trafic géré par les entreprises puisque sa progression globale ne sera multipliée que par 2 à raison d’une hausse annuelle moyenne de 10%. Le trafic IP WAN devrait atteindre 5,2 Eo par mois (1 milliard de DVD) contre 3,3 Eo en 2016.

Même si le SD-WAN ne représentera « que » un quart du trafic IP WAN, sa forte croissance montre l’engouement des organisations pour la technologie qui implique la virtualisation des réseaux. Une solution portée par les principaux opérateurs internationaux pour répondre aux enjeux de trafic toujours plus importants en s’épargnant la lourdeur de gestion et les coûts propres aux liaisons MPLS. Une problématique que Cisco a bien compris et entend y répondre. Récemment, le spécialiste réseau a investit 610 millions d’euros dans la start-up Vitpela qui a développé une solution de SD-WAN dans le Cloud.


Lire également
Carl Grivner, CEO Colt : « Avec le SDN et le SD-WAN, le réseau devient on demand »
Infovista veut simplifier le SD-WAN avec Ipanema 9.1
Les trois avantages du SD-WAN selon Verizon

crédit photo © Wright Studio – shutterstock

Recent Posts

Python : 6 recommandations de sécurité

Python est un des langages de programmation les plus prisés du marché. Qu'en est-il de…

2 heures ago

Arm-Nvidia : vers l’abandon du rachat ?

Selon Bloomberg News, Nvidia se prépare à abandonner son rachat d'Arm pour 40 milliards $.

2 heures ago

Assurances cyber : vers une « jurisprudence NotPetya » ?

Aux États-Unis, un groupe pharmaceutique victime de NotPetya l'a emporté en première instance face à…

3 heures ago

Logiciels libres : comment l’UE veut les promouvoir

La Commission européenne a récemment adopté une décision censée faciliter l'ouverture du code source de…

6 heures ago

Kubernetes : 5 projets open source à surveiller

Stockage, sécurité, gestion d'infra... Focus sur cinq projets open source qui se sont développés autour…

8 heures ago

Bug bounty : Yogosha se renforce avec une levée de 10millions €

Le spécialiste du Bug Bounty annonce une levée de fonds de 10 millions €.

8 heures ago