Le serveur http russe nginx défie Apache

Réseaux

‘open source’, compact et tenant particulièrement bien la charge, nginx marque des points face à Apache

nginx (engine x) est un serveur web open source développé par Igor Sysoev. Ce produit très populaire en Russie commence à se faire un nom sur la toile, plus de deux millions de sites l’ayant adopté. Ce récent succès lui permet de dépasser lighttpd. La version stable, la 0.6.32, est téléchargeable sur le site du projet et fonctionne avec la plupart des systèmes d’exploitation compatibles Unix.

Ce logiciel peut assurer environ 50.000 connexions simultanées sur un serveur classique, une remarquable performance. Il fait également office de serveur proxy inverse, ce qui l’autorise à prendre place sur un serveur web frontal qui sera assisté par d’autres machines. Cela permet de proposer des fonctions de base de répartition de charge et de tolérance de panne. Elles seront très utiles lorsque nginx fera appel à des applications web lourdes, écrites en PHP, Ruby ou Perl.

Comme Apache, nginx est entièrement modulaire et se paramètre via un simple fichier de configuration. Nous regrettons toutefois qu’aucun outil graphique d’administration et de surveillance ne soit adapté à ce logiciel. nginx assure enfin la passerelle entre le web et les serveurs de courrier électronique (POP3, Imap et SMTP).

Il embarque même un moteur d’exécution Perl expérimental. Ce langage de programmation interprété demeure l’un des plus rapides du marché (à défaut d’être le plus moderne). Un couple sulfureux !


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur