Le service des visas de l’ US State Department paralysé par un virus

Sécurité

Ils peuvent être méchants! La preuve: impossible d’émettre des visas pendant plusieurs heures ce 23 septembre aux Etats-Unis… Un ou plusieurs virus ont sévérement sévi. Et pas de back-up!

L’incident est rapporté par la très respectable agence Associated Press: durant plusieurs heures, ce mardi, l’administration américaine a été dans l’impossibilité totale d’émettre des visas aux Etats-Unis et dans les ambassades et consulats américains du monde entier.

Un virus a fait tomber tout le système informatique “Consular Lookout and Support”, connu sous le sigle CLASS. Pour mesure la gravité de l’incident, il faut savoir que ce système centralisé détient plus de 12,8 millions d’enregistrements provenant du FBI, du ministère de l’Intérieur (State Department) et du réseau des agences de l’immigration… Un message envoyé à toutes les ambassades et consulats a expliqué en fin de journée que système de traitement des visas avait été victime d’un virus. Or, il n’y avait pas de sauvegarde immédiatement disponible, et en conséquence aucun délai de remise en service ne pouvait être donné! Au bout de plusieurs heures, le système a pu refonctionner. Les demandes pouvaient être saisies, mais impossible d’accéder aux bases centrales pour obtenir validation. Malgré des investissements énormes dans le S.I. Selon les premières informations recueillies, il semblerait que le virus coupable soit Welchia: il exploite au moins une faille d’une application Windows. Comble de l’ironie, le Département d’Etat aurait énormément investi dans son système d’information, au lendemain de l’attentat du 11 septembre 2001 à Manhattan -souligne Associated Press. Le fichier central interrogé pour la validation des visas recèle l’identité d’au moins 20.000 personnes accusées de fraudes graves en douane et de 78.000 individus soupçonnés d’activités terroristes ou de sympathies pour les milieux terroristes…


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur