Le SMS qui sent bon

Régulations

Une société allemande promet un sms parfumé pour bientôt. Elle n’est pas la seule. Les consommateurs vont en prendre plein le nez

Tout le monde s’affole sur l’état de propreté de son clavier d’ordinateur, plus sale qu’un WC, d’après une étude anglaise. Comme dans les clichés sur la cour de Louis XIV, le parfum pourrait venir masquer le manque d’hygiène de nos outils multimédia.

Une société allemande, par exemple, vient de breveter le « SMS parfumé », d’après son communiqué du 29/04.

En plus de la sempiternelle image du coucher de soleil sur bord de mer, on pourra – dans un futur indéterminé- envoyer à son correspondant les effluves d’embruns marins, par téléphone portable. Une société spécialisée dans les services pour téléphones mobiles, Convisual, en collaboration avec Isi, un institut d’analyse et de marketing sensoriel, annonce en effet avoir déposé un brevet sur une nouvelle puce, supposée pouvoir contenir 100 parfums, plus quelques autres « capturées » par le porteur du téléphone. La puce a été développée par une société spécialisée dans la micro-technologie. Sollicitées, les deux sociétés n’ont pas répondu aux questions de silicon.fr sur l’identité de la mystérieuse société, ni sur le fonctionnement de leur trouvaille.

Des lendemains qui sentent

Dans deux ans, la puce sera sur le marché, assurent toutefois les deux inventeurs, d’après la presse italienne. Ils seraient déjà en négociation avec les opérateurs pour fournir le service. Lequel requiert des téléphones spécifiques. Mieux, la même puce pourrait également trouver des applications dans les jeux électroniques.

En France, Exhalia, société spécialisée dans les solutions pour le multimédia olfactif, propose déjà des produits permettant de diffuser des odeurs synchronisées avec une vidéo ou un DVD, ainsi que des diffuseurs d’odeurs pour micro-ordinateur entièrement personnalisables. Pour l’instant, l’essentiel de son chiffre d’affaires (100.000 euros en 2007) provient de la vente de solutions à des entreprises, comme des sites Internet parfumés. Cela dit « nous allons bientôt sortir de nouveaux produits, notamment un lié à la mobilité, et un autre au home cinéma. Ils seront destinés au grand public. Le retour de nos clients nous rend confiants dans le fait qu’il existe une attente des consommateurs » explique Mr Réguard, responsable de la société.

Dans un autre domaine, Gemplus, spécialisé dans les cartes à puce, a également conçu un prototype de carte parfumée.

Si le multimédia olfactif tient ses promesses, les fabricants de ventilateurs ont de beaux jours devant eux.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur