Le SMS subversif sévira-t-il bientôt dans les villes ?

Régulations

De nouveaux graffeurs vont bientôt faire leur apparition. Ils sont munis
d’un téléphone portable un peu particulier

Les murs des villes pourraient bien se couvrir de graffitis d’un genre nouveau. Mais que les maires se rassurent, il ne sera pas nécessaire de doubler les équipes de nettoyage.

Bientôt, en effet, le ‘SMS guerilla projector‘ devrait être produit en série pour être distribué sur le marché, annonce la Stampa du 13 janvier. Sous cette appellation martiale, se dissimule un téléphone portable auquel est fixé un projecteur, lui aussi portable, qui fonctionne avec des batteries. Il permet de projeter l’image des SMS sur n’importe quelle superficie, et ce, jusqu’à 100 mètres de distance.

SMS non grata

A l’origine, c’est une agence de design anglaise, Troika, spécialiste de l’innovation dans la communication numérique, qui a réalisé le prototype. Outre à participer à des expositions artistiques, à Londres notamment, ces créatifs ont projeté leurs textes dans la rue, sur des panneaux de signalisation, par exemple. « Où allons nous ? » ont-ils demandé.

Leur performance dans un centre commercial, elle, a été peu appréciée : sans identifier l’origine exacte du trouble, les gardiens les ont mis à la porte.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur