Le SOI s’affiche en consortium

Régulations

Un seul acteur majeur des semi-conducteurs manque à l’appel du SOI Industry Consortium : Intel

Les adeptes du SOI (silicon on insulator – silicium sur isolant), un substrat innovant qui assure un haut niveau d’isolation entre les matériaux d’un transistor et a été retenu par une grande partie de l’industrie afin d’accompagner la réduction des tailles de composants, se sont réunis pour fonder un consortium.

Soitec, le premier fabricant mondial de substrats et plaques SOI a réuni autour de lui 19 entrprises qui ont créé le SOI Industry Consortium ( www.soiconsortium.org ), dont le but est d’accélérer l’innovation à base de matériau SOI en vue d’en faciliter l’adoption sur des marchés plus vastes, en communiquant sur les avantages de cette technologie et en réduisant les freins à son adoption.

André-Jacques Auberton-Hervé, PDG du Groupe Soitec – basée à Bernin, en France, la société fabrique plus de 80 % des plaques de silicium sur isolant dans le monde -, a été élu Chairmandu Consortium SOI. “En tant que pionnier de la technologie SOI, je considère le lancement de ce consortium comme une étape majeure“, a-t-il déclaré.

La participation de Soitec à ce consortium est motivée par les attentes des utilisateurs finaux et s’intéresse, à ce titre, à l’ensemble de la chaîne de valeur : de la conception des circuits et l’ingénierie des substrats jusqu’à la fabrication, au conditionnement et à l’intégration du système. A chaque étape, nous avons vu comment la technologie SOI améliorait les performances et les fonctionnalités tout en réduisant la consommation d’énergie et les coûts.

C’est en travaillant ensemble, en partageant les meilleures pratiques pour une communauté électronique la plus large que chaque membre contribuera à porter les avantages du SOI à de nouveaux marchés et ce, pour le bénéfice de tous.

Parmi les premiers membres du consortium figurent AMD, ARM, Cadence Design Systems, CEA-LETI, Chartered Semiconductor Manufacturing, Freescale Semiconductor, IBM, Innovative Silicon, KLA-Tencor, LAM Research, NXP, Samsung, Semico, Soitec, SEH Europe, STMicroelectronics, Synopsys, TSMC et UMC.

On notera en revanche l’absence remarquée du géant américain et premier fabricant mondial de semi-conducteurs Intel. Ce dernier développe sa propre technologie de substrat isolant. Applied Matérials, premier équipementier mondial de l’industrie des semi-conducteurs, n’y figure pas non plus.

La Bourse de Paris a réagi très positivement à l’annonce de la création du consortium. Nombre d’opérateurs n’imaginaient pas l’étendue de l’écosystème du SOI, se contentant de ses principaux clients, IBM et AMD, pour valoriser le groupe.

auberton_chirac_2006.gif

André-Jacques Auberton-Hervé, PDG du Groupe Soitec, a reçu en mars 2006, des mains de Jacques Chirac, Président de la République Française, le Prix de l’Audace Créatrice 2006.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur