Le ‘spam’ atteint des sommets !

Sécurité

Selon une étude récente de MassageLabs, deux tiers des emails dans le monde seraient des ‘spams’, et 80% aux Etats-Unis !

Voici un an, MessageLabs estimait que sur le Net mondial un email sur deux relevait du ‘spam’ ou envoi de messages commerciaux non sollicités. Et l’éditeur anticipait un taux de 70% d’emails spammés aux Etats-Unis. A l’époque, les actions des gouvernements étaient mises en avant pour provoquer une chute des “spams”, en particulier en Amérique du Nord avec le Can Spam Act.

Depuis lors, les mesures légales ont démontré leur inefficacité, et les techniques de “spam” ont évolué en même temps que leur dérive mafieuse et la migration des serveurs vers des cieux plus cléments, comme la Chine. La nouvelle étude de MassageLabs est donc particulièrement inquiétante ! Elle confirme l’inefficacité de la lutte contre le “spam”, et même l’augmentation très sensible du phénomène. Au niveau mondial, deux emails sur trois sont spammés. Aux Etats-Unis, le volume du spam atteint 80%, confirmé par une autre étude de Postini, qui annonce 83% des emails filtrés en avril? L’Europe, bien que moins ciblée par ces pratiques, reste une victime potentielle et assiste à une progression importante de ses volumes de spam. Tiercé de tête : 50% en Grande-Bretagne, 41% en Allemagne et 32% en Autriche. La France, spécificité de la langue, reste encore quelque peut protégée, mais nos messageries confirment la présence de plus en plus menaçante du spam ! MassageLabs, tout comme Postini, sont aujourd’hui très pessimistes. D’autant plus que les spammeurs ne cessent d’affiner leurs techniques, en particulier dans le sens de la simplicité, avec par exemple des emails uniquement composés d’un mot pour l’objet et d’un lien en message, ce qui leur permet de passer au travers des filtres. Si rien d’efficace n’est fait pour lutter contre le spam, le phénomène pourrait menacer l’avenir des emails. Certains y pensent?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur