Le ‘spam’ coûterait 20 milliards de dollars aux entreprises

Sécurité

Par salarié, ce goût global des e-mails indésirables s’échelonnerait entre 600 et 1.000 dollars par an…

De simple nuisance, le ‘spam’ deviendrait-il un cauchemar économique? C’est la conclusion d’une étude de l’institut Basex qui estime que ces courriers indésirables ont pu coûter cette année 20 milliards de dollars aux entreprises dans le monde.

Un chiffre ahurissant qui illustre un phénomène qui ne cesse de prendre de l’ampleur. Cette année, 50% des mails mondiaux seraient des “pourriels” et des études prévoient que ce taux passe à 75% très rapidement. Manière de constater que les législations en la matière sont ou seront inefficaces. Pour arriver à cette conclusion, le cabinet d’études a calculé les pertes de productivité engendrées, le coût des logiciels de filtrage et autres dépenses en équipements informatiques appropriés. Le ‘spam’ a également un coût en nombre d’heures passées par les techniciens à contenir le flot d’e-mails pollueurs qui envahissent un grand nombre d’ordinateurs, ou à former les salariés à des pratiques préventives. Pessimistes, les auteurs de l’étude pensent que ce coût subi par les entreprises va progresser de 100% par an… “Avec un environnement dans lequel pratiquement tout le monde peut acheter une liste de 25 millions d’adresses e-mail pour 25 dollars, et envoyer des courriels à ces 25 millions de personnes quasi gratuitement, ça ne devrait pas être une surprise que le spam soit devenu un tel fléau”, expliquent-ils.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur