Le spam en progression de 3% en janvier

Régulations

Les messageries ont connu une nouvelle flambée du spam durant le mois de janvier 2003. Un préambule au record attendu pour la Saint Valentin ?

De plus en plus sophistiqué, le spam ne cesse d’envahir les messageries. En janvier, Brightmail a évalué à 6.092.514 le nombre d’attaques par spam sur le territoire américain. Un chiffre en progression de 3% par rapport à décembre.

Un tiers du spam (33%) a porté sur des produits et services, et 24% sur des produits financiers. 18% étaient à réserver aux adultes. 5% étaient frauduleux ou présentaient un risque. Le solde s’est réparti entre la santé, l’Internet, les loisirs et des messages portant sur la spiritualité. La St Valentin, un marché porteur pour les spammeurs 1.500 campagnes de spam relatives à la St Valentin ont circulé depuis la fin janvier, représentant plus d’un million de messages non sollicités aux Etats-Unis. La moitié d’entre eux ont proposé des fleurs ou du chocolat, 20% proposaient d’améliorer les performances sexuelles, 10% de la lingerie et 10% des services de rencontre.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur