Le SpursEngine, adopté par Canopus

Cloud

Ce dérivé du Cell prend place dans un produit de conversion vidéo de haut de gamme

Le SpursEngine est un processeur dédié spécifiquement au traitement vidéo. Créé par Toshiba, il reprend l’architecture du Cell, utilisée dans la Playstation 3 et certains BladeCenter d’IBM.

Le SpursEngine SE1000 est cadencé à 1,5 GHz et comprend quatre SPE (Synergistic Processing Elements). Sa puissance de calcul brute s’établit à 48 GFlops. Une unité d’encodage et de décodage Full HD (1980 x 1080 points) est intégrée.

C’est donc sans réelle surprise que Canopus – un spécialiste de la vidéo numérique professionnelle, filiale de Thomson – a décidé d’adopter ce composant dans une carte de transcodage PCI-Express, la Firecoder Blu. La société ne prend pas un risque énorme avec ce produit, qui n’est consacré qu’aux tâches de conversion vidéo. Exit donc l’exploitation de la puissance du SpursEngine pour du traitement vidéo pur.

Selon la compagnie, la conversion d’un flux AVCHD en MPEG2 s’effectue à 4-5 fois la vitesse de base du film. Une belle performance, mais peut être insuffisante pour aller contrer les solutions logicielles GPGPU qui devraient apparaître prochainement. Canopus livre également un logiciel permettant de transformer aisément des flux vidéo dans des formats compatibles avec les DVD et Blu-ray.

L’utilisation du SpursEngine au sein de cette solution a un effet inattendu. Le prix de cette carte est effectivement plutôt modéré : 599 dollars, soit environ 466 euros HT. Ce produit sera disponible courant décembre.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur