Le statu quo de la Fed profite aux placements en actions

Régulations

La Réserve fédérale américaine joue la prudence entre le plan de relance Bush et l’Irak : les taux directeurs de la Fed restent stables

Le maintient du statu quo monétaire rassure la Bourse. Les taux directeurs de la banque centrale américaine sont maintenus. Le taux interbancaire au jour le jour fixé en novembre dernier reste à 1,25%, le plus bas depuis 40 ans ! (décembre 1961)

La Fed s’est donc placée en position d’attente. Le conflit irakien n’est pas encore déclenché, et les mesures fiscales du plan de relance de George Bush n’auront pas d’effet immédiat. Quant à la reprise économique, les conditions semblent réunies pour une relance, sauf certaines incertitudes.

La Bourse apprécie l’optimisme prudent de la Fed. Et elle le démontre en relançant les rendements obligataires, au détriment des placements ‘or’ ou ‘dollars’. Si ces derniers redevenaient moins attractifs, les investisseurs pourraient se retourner de nouveau vers les actions.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur