Le système d’exploitation IBM i fête ses 25 ans !

Cloud

IBM i (ex OS/400) vient tout juste de souffler sa vingt-cinquième bougie. Portrait de ce système d’exploitation dont l’histoire a été chamboulée ces dernières années.

Pendant que certains fêtaient la musique, Big Blue célébrait les 25 ans de son OS IBM i. Ce système d’exploitation à la longévité exceptionnelle n’a pas toujours été connu sous ce nom.

Lors de son annonce, le 21 juin 1988, il s’appelait en effet OS/400 et était dédié aux machines AS/400. « Le prédécesseur initial du système d’exploitation IBM i et l’ensemble des six nouveaux modèles de l’AS/400 étaient surnommés “le plus grand projet matériel et logiciel jamais réalisé” », précise IBM. Son lancement avait été accompagné de celui de plus de 1000 suites logicielles. Un record à l’époque.

IBM i

Depuis lors, cette famille de « mini » (placée entre les mainframes et les micro-ordinateurs) est devenue la gamme System i, exploitée par l’OS IBM i. Vous remarquerez avec quel génie (sic) les marqueteurs d’IBM ont dénommé cette nouvelle génération de machines et ont choisi d’attribuer le préfixe System aux machines plutôt qu’à leur OS.

Power et Pure

Aujourd’hui, les System i ne sont plus. IBM i fonctionne sur deux types de machines : les serveurs Power Systems (où il se partage la vedette avec AIX et Linux) et les systèmes experts PureSystems (qui peuvent également fonctionner sous AIX, Linux et Windows).

Le système est actuellement accessible en mouture 7.1 TR6, laquelle propose – entre autres – un support des nouvelles puces Power7+. La prochaine version majeure de cet OS, IBM i 7.2, devrait être rendue publique courant 2014. Probablement lors de l’arrivée des serveurs Power8.

Longue vie à “i” !

Crédit photo : © Vege – Fotolia.com


Voir aussi
Quiz Silicon.fr –IBM le doyen de l’industrie IT


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur