Pour gérer vos consentements :
Categories: Logiciels

Le télétravail au Zenn’IT dans la Loire

Un open space, trois bureaux individuels, une salle de réunion, un espace détente avec la Wii ! et une cuisine. En bref, Zenn’IT, ce sont des locaux installés dans une commune de 3000 âmes, à Epercieux Saint Paul, et conçus pour le « bien être » du… télétravailleur, avec l’aval de l’Etat (1), du Conseil Général de la Loire (2) et de la Communauté de communes de Balbigny (3), qui financent ce projet.

Car le télétravailleur n’est pas une espèce en voie de disparition, bien au contraire. De très nombreuses entreprises ont désormais recours à cette formule. Dans son rapport (4) de mars 2009, l’INSEE rapporte que «le télétravail se développe rapidement : 22 % des entreprises disposant d’un ordinateur y ont recours en janvier 2008, contre 16 % un an avant.» Ce rapport précise également que c’est « dans le secteur tertiaire que le télétravail est le plus développé: dans les services liés aux TIC, 55 % des entreprises le pratiquent, et 49 % dans les services financiers. »

Le télécentre maintient le lien social

Et les conditions de travail de cet employé un peu particulier ne sont pas toujours évidentes. S’il est exagéré de le décrire isolé et déprimé seul à son domicile, le télétravailleur peut se démotiver. C’est ce que met en avant Loire Numérique en créant Zenn’IT. « Pour le salarié, finies les tentations de lézarder ou de prendre une pause déjeuner prolongée. Finie la peur de la solitude, puisque le télétravail au télécentre maintient le lien social. »

Si le salarié peut y trouver des avantages, il en va de même pour le dirigeant, soutient Loire Numérique : «Finies les sollicitations occasionnées par le télétravail à la maison : vie professionnelle et personnelle

sont bel et bien

séparées[…] on est sûrs d’avoir les conditions de travail optimales, avec un bureau dans une pièce calme.»

Déployé sur 150 m2 dans un bâtiment de 500 m2 qu’il partage avec d’autres activités, le centre s’adapte aux besoins du télétravailleur. Les bureaux se louent à la demi-journée (18€), à la journée (29 (€)… Les tarifs pour les espaces de travail dans l’open space restent encore à déterminer.

Des prestations sont aussi à la carte : photocopies, fax/ scanner, reliure/ plastification, location d’ordinateurs, secrétariat, traduction, domiciliation, réception d’appels téléphoniques…

Une fois Zenn’IT lancé fin mai, Loire Numérique espère « essaimer ce concept sur d’autres départements voire sur le territoire national ».

(1) 14 000 euros émanent de la Délégation interministérielle à l’aménagement du territoire et à l’attractivité régionale.

(2) 180 000 euros du Conseil Général de la Loire sur 3 ans (60 000 euros par an).

(3) La communauté de Communes de Balbigny a pris en charge l’aménagement et la réalisation des locaux de ce premier Télécentre du département.

(4) Rapport de l’INSEE, N° 1228 – MARS 2009, « E-administration, télétravail, logiciels libres : quelques usages de l’internet dans les entreprises », de Mahmoud Jlassi et Xavier Niel.

Recent Posts

5 chiffres du marché de l’emploi cadre dans l’informatique

Métiers, secteurs, volumes d'offres... Le point, à partir des données de l'Apec, sur quelques indicateurs…

2 jours ago

Serverless : comment Airbus a développé son app de tracking W@y Oversize

Airbus a mis en place Squid, une équipe spécialisée qui a créé un pipeline de…

2 jours ago

Open Web Search : vers un Google européen ?

En gestation depuis 2019, le projet Open Web Search se lance officiellement, à l'appui d'un…

2 jours ago

Java 19 : 7 améliorations pour les développeurs

Des modèles étendus d'enregistrement au portage sur Linux/RISC-V, Java 19 est pensé pour renforcer le…

2 jours ago

Adrien Vandeweeghe prend la direction de Trellix en France

Le nouveau directeur de Trellix a pour mission de développer commercialement la filiale française, dont…

2 jours ago

Mainframe : une initiative de modernisation à la Fondation Linux

L'Open Mainframe Project dédie un groupe de travail à la question de la modernisation. La…

2 jours ago