Le toolkit GTK+ 3.0 fait son entrée

LogicielsOpen Source

Très attendu, GTK+ 3.0 est particulièrement moderne et portable. Son arrivée était nécessaire pour finaliser GNOME 3.0.

Un des plus célèbres toolkits graphiques open source du marché, GTK+, vient de faire sa mue vers la mouture 3.0. GTK+ permet d’ajouter des interfaces graphiques complexes aux applications. Multiplateforme, il est également au cœur des environnements de bureau GNOME et Xfce.

Première nouveauté d’importance, GTK+ 3.0 n’est plus lié à X, le rendu étant intégralement pris en charge par Cairo. C’est une étape importante franchie en terme de portabilité, la librairie Cairo étant relativement facile à adapter à de nouveaux OS. Elle est ainsi compatible avec X, Windows et Mac OS X, mais aussi avec DirectFB, BeOS et OS/2. Elle peut également tirer profit de l’accélération graphique matérielle.

GTK+ 3.0 sera aussi capable de gérer plusieurs périphériques d’entrée et donc plusieurs curseurs simultanément ; par exemple une souris et une tablette graphique ou un écran multitouch. Notez enfin que la gestion des thèmes sera plus simple et que de nouveaux composants graphiques font leur entrée ; un sélecteur d’applications et un interrupteur.

Cela peut paraitre pauvre pour une version majeure de GTK+, mais il convient de noter que GTK+ 3.0 se veut plus une rupture technologique par rapport à la branche 2.x, qu’une rupture en terme de fonctionnalités (tout du moins pour cette première version). Rappelons enfin que GTK+ 3.0 sera un élément central de GNOME 3.0, qui doit être livré courant avril.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur