Le ‘Top 10’ des pertes de données les plus insolites

Régulations

Ontrack Data Recovery, expert en récupération de données, a fait l’inventaire
d’interventions sur cas quasi désespérés ou incongrus

Les experts d’Ontrack Data Recovery ont recensé les dix incidents informatiques qui leur ont paru les plus insolites de l’année 2006. En voici un extrait. Bien sûr, dans chaque cas rapporté, le sauveteur de disques a réussi à restaurer les données. ouf!

1. Un envoi dans des chaussettes !

Un client a aggravé son problème de perte de données: il n’a pas d’autre idée que d’expédier son disque dur endommagé en l’emballant dans une paire de chaussettes (sales, en outre!). Les vieilles chaussettes n’ont pas assuré la protection contre les chocs du déplacement. Les dommages qui en ont résulté ont rendu la récupération des data encore plus difficile!

2. Un disque dur qui grince et fait grincer les dents…

Un professeur d’université entendant un grincement en provenance de son disque dur, tout neuf, n’a pas hésité une seconde. Il a ouvert le boîtier et y a pulvérisé du dégrippant. Bien qu’efficace – arrêt du grincement immédiat ? son action a également eu pour effet d’empêcher le disque dur de redémarrer.

3. Le Monde de Némo

Un client, au retour de vacances de rêve aux Antilles, a découvert qu’il ne pouvait pas relire ses photos de plongée sous-marine prises avec un nouvel appareil numérique soi-disant étanche… Piégé par la publ

4. Le charme de la dixième fois?

Un homme a reformaté son disque dur non pas une fois, ni deux fois, mais dix fois, avant de réaliser qu’il contenait des informations précieuses qu’il fallait maintenant récupérer. Heureusement pour lui, Ontrack a pu récupérer toute l’information du premier coup !

5. Excès de vitesse

Cela se produit tous les ans. Accidentèlement, des gens pressés laissent tomber leurs ordinateurs ou disques durs sur des voies de circulation. Cette année, Ontrack a dû procéder à la récupération de données d’un ordinateur portable écrasé par une navette d’aéroport et de plusieurs disques durs ext ernes compressés dans un sac à dos qui avait fini sous les roues d’un camion.

6. Prenez garde aux bananes

Un client a laissé une banane traîner sur son disque dur externe. En fondant, celle-ci s’est infiltré dans l’appareil, endommageant les circuits. Le disque dur était illisible ; mais il a pu être nettoyé et la carte mère remise en état. Quant à la banane : inmangeable !

7. A la rescousse de la recherche

Une des plus prestigieuses universités britanniques de recherche a subi une perte de données dramatique suite à un incendie dans son service informatique durant un week-end. Le matériel informatique a été non seulement endommagé par la fumée mais aussi par l’eau déversée par les pompiers. Ontrack a pu sauver 30 ordinateurs et a pu récupérer plus d’un téraoctet de données.

8. Un événement moins drôle que prévu

Le comique britannique Dom Joly, présentateur et co-créateur d’un célèbre programme appelé ‘Trigger Happy TV’, a laissé choir son portable, endommageant le disque dur qui contenait cinq mille photos, six mille chansons, la moitié du livre qu’il était en train d’écrire et toutes ses archives de presse. Ayant lu cette histoire tragique dans une des rubriques de M. Joly, Ontrack a contacté le comédien et a réussi à récupérer toutes ses données pour lui rendre le sourire.

9. Lessivage des données

Sur un vol entre Londres et Varsovie, un passager a mis son portable et ses affaires de toilette dans la même valise. Hélas, le shampooing a fui et coulé de toutes parts, jusque sur le disque dur. Afin de récupérer la totalité des données, les techniciens ont dû eux aussi faire une profonde toilette, c’est-à-dire nettoyer le disque dur à la main, et délicatement…

10. Ordinateur kamikaze à bord d’un hélico

Les employés d’un groupe de télécoms international ont malencontreusement fait choir un ordinateur portable d’un hélicoptère à bord duquel ils travaillaient à Monaco. Les experts d’Ontrack a réussi à récupérer les données vitales de l’ordinateur , qui ont pu être envoyées séance tenante, via un serveur FTP, à Hong Kong où se tenait une réunion le lendemain.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur