Le trafic IP des entreprises va tripler en 2017

Cloud
trafic (crédit photo © chungking - shutterstock)

Le trafic Internet global va progresser de 23% d’ici 2017, selon Cisco, pour atteindre les 120 milliards de milliards d’octets par mois.

Le trafic IP des entreprises va tripler d’ici 2017 (plus exactement entre 2012 et 2017). Il devrait alors atteindre les 21,7 exaoctets (Eo, soit 21,7 milliards de milliards d’octets) par mois, selon le Visual Networking Index (VNI) de Cisco (disponible en PDF). Soit une évolution de 21% de consommation de la data par rapport aux 43,6 Eo consommés en 2012.

1,4 zettaoctet de données en 2017

Une progression légèrement inférieure à celle des données consommées par le grand public qui, avec près de 99 Eo par mois dans 4 ans, évolueront de 23%. Au total, environ 120,6 Eo transiteront mensuellement sur les réseaux numériques, soit 1,4 Zettaoctet (1400 Eo) au cours de l’année 2017.

Quels réseaux ? Sur l’Internet fixe avant tout avec 81,8 Eo par mois. Suivi, loin derrière, par le manage IP (27,7 Eo) tandis que le trafic mobile ne comptera « que » 11,15 Eo mensuels. Mais c’est le segment qui aura progressé le plus vite (+66%) contre 20% et 21% pour l’IP managé et l’Internet fixe respectivement. La montée des débits mobiles à travers le déploiement des réseaux 4G/LTE se fera donc sentir.

Trois fois plus de terminaux connectés

Cisco note que le nombre de terminaux connectés aux réseaux IP sera trois fois plus élevé en 2017 que la population sur Terre. Chaque habitant de la planète disposera, en moyenne, de trois appareils connectés contre deux aujourd’hui. Et l’on consommera mensuellement 16 Go de données contre 6 en 2012.

La consommation sans fil (wifi et mobile) dépassera celle des réseaux fixes et occupera 55% du trafic. Contre 41% l’année dernière. Le trafic des réseaux métropolitains (nationaux) dépassera (avec 58%) celui des réseaux longue distance (long-haul) du fait du rapprochement de la diffusion de contenu des consommateurs locaux. Les serveurs CDN (content delivery networks) traiteront d’ailleurs 51% de l’ensemble du trafic Internet en 2017.

La vidéo s’impose

L’équipementier américain note enfin que le trafic vidéo comptera pour 69% du trafic grand public contre 57% en 2012. Sans les échanges P2P. L’ensemble (TV, VOD, Internet et P2P) évoluera entre 80 et 90% des circulations de données. La vidéo s’imposera définitivement comme le premier média de consommation sur le Net.

Pour donner un ordre d’idée, Cisco estime qu’il faudrait 5 millions d’années à un individu pour regarder l’ensemble des vidéos qui transiteront chaque mois sur Internet. Ou encore, près d’un million de minutes de vidéo circuleront chaque seconde sur le réseau mondial.

L’Asie-Pacifique en tête

Les régions qui en consommeront le plus seront probablement l’Asie-Pacifique et les États-Unis. Leur trafic global s’élèvera respectivement à 43,4 et 40,7 Eo par mois. Mais la progression la plus importante se concentrera sur la zone Moyen-Orient/Afrique avec une hausse de 38% du trafic pour générer 3,5 Eo. Soit la plus faible consommation de données mensuelle sur la planète derrière les 7,4 Eo de l’Amérique latine. L’Europe se situera au milieu avec 16,8 Eo pour sa partie Ouest et 8,84 pour le Centre et l’Est.

Répartition de l'évolution du trafic des données numériques entre 2012 et 2017 selon Cisco


Voir aussi

Silicon.fr étend son site dédié à l’emploi IT
Silicon.fr en direct sur les smartphones et tablettes
Silicon.fr fait peau neuve sur iOS


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur