Le transistor célèbre ses 60 ans: américain ou français?

Régulations

L’une des inventions qui a révolutionné le monde des technologies est née dans les années 30 mais n’a été industrialisée et brevetée qu’en 1947

Le transistor fête ses 60 ans. L’invention de taille est, sans conteste, celle qui a marqué le milieu du siècle dernier. Elle est le fruit de recherches au sein de laboratoires américains et européens dans les années 1930. Les chercheurs de la structure ont commencé à imaginer un meilleur composant pour faire progresser les communications téléphoniques et radiophoniques.

Après 1945, un chercheur des Bell Labs, Mervin Kelly, a constitué une équipe rassemblant Bill Shockley, Walter Brattain et John Bardeen. C’est elle qui revendique, mais ce n’est pas la seule, avoir mis au point en 1947 l’un des premiers amplificateurs à base de composants dits « semi-conducteurs ». D’ailleurs, leurs premiers modèles ne fonctionneront pas…

Après diverses expérimentations et tâtonnements, John Bardeen fut l’un des premiers à élaborer une théorie sur le comportement des électrons.

Une quinzaine d’années plus tard, IBM a donné naissance au premier ordinateur basé sur la technologie du transistor.

Ce que l’on dit moins: le brevet du transistor a été déposé en France quasiment en même temps que le brevet américain. Plus étonnant encore: une production industrielle de transistors avait débuté dans l’Hexagone cinq ans avant qu’elle ne devienne effective aux Etats-Unis ! C’est ce que soutiennent, entre autres, Henri Lilen et Jacques Rouxel, auteurs des « Cinq inventions à l’origine de l’ère électronique » (Ed. Vuibert)

Le principe: l’amplification du signal électrique

Au fait, à quoi sert un transistor – à ne pas confondre avec l’une de ses applications les plus connues, le « poste radio transistor » ? Dans un circuit électronique, le transistor amplifie le signal électrique. En pratique, ce composant de quelques millimètres utilise des matériaux « semi-conducteurs » composés d’un savant dosage d' »impuretés ». Lorsqu’un champ électrique le traverse, il en augmente l’intensité (cf. la fameuse formule u = r * i).

Le transistor au sens de « composant électronique » est venu remplacer la technologie des « lampes ou tubes à amplification » utilisés jusque là (dans les postes radio et les premiers ordinateurs). Le transistor, moins gourmand en électricité, a surtout permis de miniaturiser les systèmes d’amplification – même si les puristes, dans les chaînes hi-fi (ou ‘haute fidélité’) continuent de soutenir que les amplificateurs audio à lampes (ou tubes) produisent un signal plus stable et plus « propre »…


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur