Le très haut débit pour 1,6 million de foyers français

Réseaux

Au 31 décembre 2012, plus de 1,6 million de foyers bénéficie du très haut débit. Dont seulement 315.000 en fibre optique à domicile.

Plus de 1,6 million de foyers français bénéficient du très haut débit fixe au 31 décembre 2012, selon les derniers chiffres de l’observatoire des marchés publié par l’Arcep (Autorité de régulation des communications électroniques et des postes). Soit une trop modeste progression de 260.000 nouveaux utilisateurs en un an.

Si le phénomène semble s’accélérer, avec 115.000 de ces nouveaux abonnements pour le seul 4e trimestre, il est essentiellement dû à la révision en novembre dernier de la définition du très haut débit désormais considéré à partir de 30 Mbit/s contre 50 Mbit/s précédemment.

24 millions d’abonnements haut et très haut débit

D’autre part, le câble de Numericable reste le principal pourvoyeur du très haut débit puisque seuls 315.000 foyers bénéficient d’une liaison en fibre optique (FTTH). La liaison optique de bout en bout a néanmoins séduit 45.000 domiciles sur le 4e trimestre et connaît une progression annuelle de 60%.

Un phénomène qui s’inverse dans le haut débit avec près de 22 millions d’abonnements xDSL (essentiellement ADSL) et 395.000 lignes « autres » (câblées principalement, mais aussi wifi, satellite, BLR) en régression trimestrielle de 17.000 comptes.

Au total, la France compte près de 24 millions d’abonnements haut et très haut débit. Un parc en progression annuelle de plus de 1,2 million de foyers (330 000 au 4e trimestre).

La moitié des logements FTTH mutualisés

Les opérateurs poursuivent leurs investissements dans le déploiement du très haut débit et, au 31 décembre, 2,165 millions de logements étaient éligibles à une offre FTTH. En hausse annuelle de 46%. Dont 305.000 situés hors zone très dense et 360.000 raccordables depuis un réseau d’initiative publique (RIP).

À noter que le nombre de logements éligibles via la mutualisation des réseaux (offre d’accès passif au point de mutualisation) s’élève à 1,113 million (+95% en un an). Autrement dit, 51% des foyers fibrés bénéficient potentiellement aujourd’hui d’une offre FTTH proposée par au moins deux opérateurs.

11 millions de lignes téléphoniques dégroupées

Numericable, pour sa part, dispose d’un parc de près de 4,8 millions de foyers raccordés en coaxial à un réseau fibré (+11,7%) pour plus de 8,4 millions raccordables (+1,2%).

Le dégroupage des lignes téléphoniques se poursuit en parallèle avec 6495 NRA (nœuds de raccordement abonnés) dégroupés par les opérateurs alternatifs et qui recouvre environ 86% des lignes existantes. Près de 11 millions d’entre elles étaient effectivement dégroupées au 31 décembre 2012 (+11,7% sur l’année).

Crédit photo @ Thieury – Shutterstock


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur